À la suite de l’incendie qui a détruit une partie de l’ancienne usine Consoltex, l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec.

Incendie chez Consoltex: l’enquête transférée à la SQ

L’enquête pour établir la cause de l’incendie qui a détruit une partie des locaux anciennement occupés par Consoltex à Cowansville a officiellement été transférée à la Sûreté du Québec, mercredi.

La soixantaine de pompiers qui étaient à pied d’œuvre ont fini d’éteindre les flammes vers 3 h, dans la nuit de mardi à mercredi. À l’aide de trois pelles mécaniques, les foyers secondaires ont pu être atteints et éteints. Rappelons qu’une superficie d’environ 25 000 pieds carrés du complexe industriel de la rue Léopold a été détruite par le feu, soit la section qui était vouée à la démolition. Les locaux occupés par des entreprises ont été épargnés grâce au travail des pompiers, qui ont limité la propagation des flammes. 

Les sapeurs en provenance de huit municipalités sont repartis mercredi matin et ont transféré l’enquête aux policiers de la SQ, a fait savoir Gilles Deschamps, directeur du Service de sécurité incendie de Cowansville. Un technicien en scène d’incendie s’est rendu sur place pour fouiller les décombres à la recherche d’éléments de preuve. 

Un groupe de jeunes aurait été aperçu quittant l’ancienne usine où le feu venait de se déclarer. Les policiers les auraient rencontrés, mais la SQ n’a pas confirmé cette information mercredi. 

Les pompiers n’en étaient pas à leur première intervention à cette adresse. Au cours des dernières années, plusieurs feux d’origine suspecte ont éclaté dans ce bâtiment. C’est pourquoi ils ont milité auprès des autorités municipales pour obliger le propriétaire à démolir une section du complexe.