Un incendie a causé des dommages considérables au restaurant Chez Hélène, mais la structure du bâtiment a été épargnée.

Incendie à Waterloo: un restaurant lourdement endommagé

Un restaurateur de Waterloo a été victime d’un incendie accidentel ayant entraîné des dommages évalués à plus de 100 000 $, lundi soir. Tous les équipements de cuisine et le mobilier ont été détruits, mais les pompiers ont réussi à sauver la bâtisse de la rue Foster.

Des travaux dans le système de réfrigération ont été réalisés en journée, lundi. « Il y a eu un problème avec un outil et il y a eu un début d’incendie, mais ils l’ont éteint. Tout était sous contrôle quand ils ont quitté, mais malheureusement, il y avait un feu couvant qui faisait rage dans le mur », explique Patrick Gallagher, directeur du Service de protection contre les incendies de Waterloo.

Quelques heures plus tard, des passants ont alerté les services d’urgence en apercevant de la fumée qui s’échappait des conduits de ventilation du restaurant Chez Hélène. « Quand on est arrivé, le feu s’était propagé à l’extérieur par la cage des escaliers à l’arrière », décrit M. Gallagher.

Une vingtaine de pompiers de Waterloo et de Shefford ont combattu le brasier, pendant que des sapeurs de Bromont assuraient une garde en caserne. Leurs efforts ont permis de sauver la structure du restaurant qui existe depuis plus de 50 ans. Les dommages sont toutefois considérables. Tout le mobilier, les équipements de cuisine et les inventaires ont été détruits, ce qui pourrait faire grimper les dommages à plus de 100 000 $.

Le directeur de la brigade rappelle aux citoyens qu’ils ne doivent pas hésiter à les contacter lorsqu’un incendie se déclare dans leur propriété ou leur commerce et que celui-ci a été éteint.

« On procède (alors) à des vérifications pour s’assurer que le feu est circonscrit », précise M. Gallagher.