Luc Avon s'est fait remarquer dès son arrivée dans le box des accusés.

Incendie à l'hôpital de Granby: l'accusé envoyé en évaluation

Le tribunal a ordonné hier l'évaluation psychiatrique de l'homme accusé d'avoir allumé des incendies au sous-sol du Centre hospitalier de Granby (CHG), samedi.
«Les faits au dossier justifient une telle décision », a indiqué Me Véronic Champagne, de la Couronne, à sa sortie de la salle d'audience. Luc Avon, 26 ans, sera évalué quant à son aptitude à comparaître et sa responsabilité criminelle. Selon les informations recueillies par La Voix de l'Est, il était patient du CHG lorsque les crimes ont été commis.
À la demande de Me Champagne, l'expertise se fera au Centre hospitalier de l'Université de Sherbrooke et non dans la ville du zoo, pour des raisons évidentes.
Mince, les cheveux noirs très courts, M. Avon s'est fait remarquer dès son arrivée dans le box des accusés. Il a lancé un «bonjour M. le juge!» par trop jovial à l'intention de l'honorable Érick Vanchestein, de la Cour du Québec.
Tous les détails dans notre édition de mardi