Un vaste bâtiment utilisé pour la transformation des pommes et servant aussi de lieu d'entreposage sur la propriété de l'Abbaye cistercienne de Rougemont a été rasé par un incendie, dans la nuit de dimanche à lundi. Pas moins de 50 pompiers ont combattu les flammes. La bâtisse est une perte totale.

Incendie à l'Abbaye cistercienne de Rougemont

Un vaste bâtiment utilisé pour la transformation des pommes et servant aussi de lieu d'entreposage sur la propriété de l'Abbaye cistercienne de Rougemont a été rasé par un incendie, dans la nuit de dimanche à lundi. Pas moins de 50 pompiers ont combattu les flammes. La bâtisse est une perte totale.
En route pour répondre à l'appel d'urgence logé vers 3h, les pompiers voyaient au loin une énorme boule de feu. En arrivant sur la place, une imposante colonne de flammes sortaient pas le toit et la bâtisse était envahie par la fumée, explique Patrick Brodeur, directeur du Service des incendies de Rougemont. 
Une cinquantaine de pompiers de St-Césaire, Marieville, Richelieu, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Rougemont ont été déployés. Des équipes étaient responsables du transport d'eau puisqu'il y a une seule borne-fontaine dans le secteur. Deux pompiers ont été incommodés par la chaleur pendant l'intervention. L'Association des pompiers auxiliaires de la Montérégie a aussi été dépêchée sur place. 
La bâtisse d'une superficie d'environ 15 000 pieds carrés servait à la fois d'entrepôt et de manufacture où les pommes étaient transformées en jus, en cidre et en tartes, entre autres. Plusieurs équipements servant à la transformation étaient installés dans le bâtiment qui est une perte totale. Les dommages se chiffreront par centaines de milliers dollars. 
Il est trop tôt pour établir la cause du brasier, a précisé le chef Brodeur en entrevue avec La Voix de l'Est lundi matin. Il a toutefois fait savoir qu'à l'heure actuelle, rien ne laisse croire à un incendie d'origine suspecte. 
Plus de détails dans La Voix de l'Est de mardi.