Un incendie d’origine électrique a jeté 20 personnes à la rue. Les flammes se sont déclarées mardi matin dans la maison de chambres de la rue Saint-André Ouest, à Granby.

Incendie à Granby : vingt personnes à la rue

Vingt chambreurs se retrouvent à la rue à la suite d’un incendie d’origine électrique qui a lourdement endommagé un immeuble de la rue Saint-André Ouest, à Granby.

« Je dormais et ça a cogné à la porte. C’était un pompier qui m’a dit de sortir », raconte Michael Dufresne, un occupant de l’immeuble qui s’est retrouvé pieds nus dans la rue. Enveloppé dans une couverture qui lui a été remise par les secouristes, il raconte que c’est seulement une fois à l’extérieur qu’il a vu la fumée qui s’échappait de l’immeuble. 

« Des fois l’avertisseur sonne, mais c’est à cause de la cuisson. Ça a sonné et ça a arrêté avant de recommencer, renchérit son voisin, Claude Gagnon, qui a lui aussi été sommé d’évacuer la bâtisse par un sapeur qui travaille à proximité de leur résidence et qui a accouru sur les lieux. C’était le temps de sortir parce que le feu était pris dans les marches à l’arrière. »

En quittant la caserne, les pompiers apercevaient déjà un panache de fumée noire. Une trentaine de sapeurs ont aussitôt été mobilisés pour intervenir.

Recherche de victime

À leur arrivée, des informations laissaient craindre le pire. Certaines personnes affirmaient qu’un locataire était prisonnier du brasier. « Les pompiers ont fait une bonne application d’eau à l’arrière pour abaisser les flammes et nous permettre d’entrer rapidement dans le bâtiment pour vérifier s’il y avait une personne », explique Simon Boutin, directeur intérimaire du Service des incendies de Granby.

Heureusement, il ne restait plus aucun occupant à l’intérieur. 

Les flammes ravageaient principalement l’arrière de l’immeuble. Des foyers d’incendie ont également été éteints au sous-sol, dans les étages et sur la toiture du bâtiment qui abritait 20 chambreurs.

Locataires incommodés 

Des locataires ont été incommodés par la fumée. Ils ont été traités sur place par les paramédics. Aucun transport à l’hôpital ne s’est avéré nécessaire. Seize des 20 chambreurs de la bâtisse située à l’intersection de la rue Laurier ont été pris en charge par les bénévoles de la Croix-Rouge. Des bénévoles se sont rendus sur place pour leur offrir une aide de 72 heures pour se loger, se vêtir et s’alimenter. 

Des membres du service d’aide aux sinistrés de l’Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska étaient également sur place pendant l’intervention des sapeurs. 

Origine électrique

Les recherches effectuées par les pompiers ont permis d’établir que l’incendie est d’origine électrique. Les flammes auraient pris naissance au sous-sol du bâtiment. Les dommages grimpent à plus de 50 000 $. Une section de l’immeuble nécessitera des travaux majeurs tandis qu’une autre partie, épargnée par les flammes, devra être nettoyée pour éliminer les traces de suie.