Des travaux de 525 000 $ seront effectués en 2018 et 2019 à la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand de Cowansville pour que l’édifice respecte les normes du Code du bâtiment.

Importantes rénovations à la bibliothèque de Cowansville

D’importants travaux de rénovation sont prévus cette année à la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand de Cowansville. Ils viseront à rendre l’édifice conforme au Code du bâtiment. L’établissement devrait demeurer ouvert durant le chantier.

Dans son budget adopté lundi, le conseil a réservé des montants de 400 000 $ cette année et de 125 000 $ l’an prochain pour les travaux. Un système de gicleurs sera installé, les deux escaliers menant au deuxième étage seront reconstruits, les bureaux du rez-de-chaussée seront transformés en salles d’études et un espace pour l’atelier d’art y sera aménagé. Il est également question de réaménager l’espace jeunesse.

Le travail de groupes de discussion et les réponses des usagers à un sondage en ligne ont donné des idées aux responsables de la bibliothèque, notamment concernant l’espace jeunesse, explique Marie-Maude Secours, directrice du service de la culture à la Ville de Cowansville. « Ce qui est ressorti, c’est que les gens apprécient beaucoup l’espace jeunesse. Mais ils aimeraient une zone avec un espace mieux défini pour en profiter plus avec leurs enfants. Le plafond est haut dans la bibliothèque. C’est écho. On veut fermer un peu les espaces et mettre de la couleur. On travaille avec les moyens qu’on a. »

L’administration municipale sait depuis longtemps que l’édifice qui abrite sa bibliothèque ne répond pas aux normes. Elle l’a acheté à l’automne 2016 au montant de 700 000 $ après l’avoir loué depuis 2011 (loyer de 11 565 $ par mois). Une première série de rénovations, aux coûts de 307 500 $, a permis d’aménager dans l’ancienne quincaillerie des toilettes pour les usagers en plus de bureaux pour les bibliothécaires et de la salle Pauline-Martel.

Le calendrier des travaux n’a pas encore été déterminé, a indiqué Mme Secours. Une rencontre est prévue dans les prochaines semaines avec la direction générale pour planifier le tout, a-t-elle dit.

Dans un monde idéal, la bibliothèque ne fermera pas lors des travaux, a souhaité Mme Secours. Des fermetures occasionnelles demeurent possibles, a-t-elle dit. « C’est notre volonté de rester ouvert. Mais si on devait fermer un jour ou deux, on va offrir une alternative aux gens. On va trouver un moyen pour qu’ils puissent rapporter leurs livres et en emprunter d’autres. »

La Ville planchait sur un projet de rénovation beaucoup plus ambitieux. Elle souhaitait profiter du haut plafond pour aménager des mezzanines en plus de prévoir des espaces pour les adolescents. Le projet présenté au ministère de la Culture était estimé à 3,5 millions de dollars. Le gouvernement s’est dit intéressé, mais la Ville devait injecter 1,4 million dans le projet. L’ancien conseil a décidé de ne pas poursuivre ses démarches.

Subventions à la culture
Comme par les années passées, le Musée Bruck recevra l’aide financière de la Ville pour poursuivre ses activités. Le conseil lui a octroyé lundi une subvention de 54 000 $. L’argent servira à « développer l’offre d’expositions et de projets en arts visuels », peut-on lire dans la résolution adoptée.

Une subvention de 14 500 $ sera par ailleurs versée au musée en lien avec son exposition Filons textiles tenue l’automne dernier.

Sur la scène Davignon obtient aussi l’aide financière de la Ville. Un montant de 50 000 $ sera remis à l’organisme « pour développer l’offre de spectacle en arts de la scène », à Cowansville.