Les dégâts causés par l'ouragan Irma auront été relativement limités dans le secteur de Cabarete. « Quelques bouts de branches sont tombés. Ils sont en train de ramasser tranquillement », a indiqué Michelle L'Espérance.

«Ici, il n'y a pas eu beaucoup de dommages»

Michelle L'Espérance ne regrette aucunement d'être restée dans son condo de Cabarete, jeudi. Les dégâts causés par l'ouragan Irma auront finalement été relativement limités sur la côte nord de la République dominicaine.
« Ici, il n'y a pas eu beaucoup de dommages. Les vagues sont entrées dans le resto et la piscine, mais c'était assez attendu. Quelques bouts de branches sont tombés. Ils sont en train de ramasser tranquillement », a indiqué la Granbyenne d'origine, en entrevue avec La Voix de l'Est en début de soirée. 
« Il n'y a pas eu trop de pluie non plus, donc les inondations devraient être assez contrôlées. On va attendre quelques heures pour sortir du complexe. On va aller voir en ville sûrement plus tard, mais tout semble [être rentré] dans l'ordre pour la majorité des gens. [...] Rien à voir avec les images de St-Martin, où les gens ont reçu [l'ouragan] bien direct. »
Mme L'Espérance est bien installée au troisième étage de son condo - qui donne directement sur l'océan Atlantique - en compagnie de son conjoint et de deux amis. Le quatuor a néanmoins assisté à un spectacle impressionnant aux alentours de 13 h, alors que la force d'Irma était à son summum dans le secteur.
La femme de 42 ans rapporte des rafales variant de 110 à 130 km/h ainsi que des vagues d'une dizaine de pieds près de la côte. « C'était quand même beau à voir », a-t-elle commenté. 
La plupart des résidents de Cabarete étaient d'ailleurs privés d'électricité jeudi. Mme L'Espérance et sa bande y avait tout de même accès, l'immeuble étant équipé d'une génératrice. Ils avaient certes plus de difficulté à maintenir une bonne connexion Internet. 
La Granbyenne d'origine s'inquiétait davantage pour les habitants des îles qui n'avaient pas encore été frappées par Irma. « Je viens d'apprendre que d'autres amis s'y trouvent. On se croise les doigts, on espère que ça va aller bien pour eux. On espère aussi que les gens d'ici ne soient pas trop affectés. »
Selon ce qu'a appris Mme L'Espérance­, l'ouragan Jose devrait faire peu de dommages dans son secteur. « Il devrait arriver vers dimanche, mais très loin de nous. (...) Ça va seulement faire une bonne houle pour le surf ! » anticipe-t-elle.