Quelques représentants de la délégation granbyenne à Hydro Vision International: Claudel Therrien, Éric Tessier, Gilles Roy, Carl Richard, Francis Boag et Martin Macek

Hydro Vision International: cinq entreprises de Granby en mission

Granby poursuit ses efforts pour promouvoir l’ingénierie hydroélectrique comme une de ses forces régionales. Les représentants de cinq entreprises et de l’organisme Granby Industriel se rendront la semaine prochaine à Portland, en Oregon, pour participer à l’événement annuel Hydro Vision International.

« C’est le plus gros rassemblement international dans ce secteur », a affirmé mercredi Carl Richard, directeur technique chez Enerserv.

Celui-ci sera entre autres accompagné de représentants des entreprises Hydro ECI, Machinage Gagné, A7 Integration et Mecan-Hydro. Au total, la délégation granbyenne comptera 15 personnes, souligne le directeur développement industriel au sein de l’organisme Granby Industriel, Éric Tessier.

Si Mecan-Hydro et A7 Integration auront leur propre kiosque, Granby Industriel partagera le sien avec les trois autres entreprises. L’organisme souhaite ainsi agir « en support » et amoindrir, pour les entreprises, les coûts qu’entraîne la participation à ce type d’événement.

L’occasion est toujours aussi bonne pour vendre la région et inviter de nouveaux joueurs à s’y implanter, dit Éric Tessier.

La plupart des entreprises n’en seront pas à une première présence, donc elles profiteront de l’occasion pour maintenir les relations avec les clients actuels et potentiels, note Carl Richard.

Se faire connaître

Spécialisée dans l’usinage général et de haute précision, Machinage Gagné souhaite pour sa part obtenir de nouveaux contrats, alors qu’elle s’est offert une deuxième usine à Granby pour son 80e anniversaire cette année.

« Ça fait partie de nos projets d’expansion du côté du nord-ouest américain. On ne fait pas de l’hydroélectricité comme tel, mais on est dans le reconditionnement et dans le support », fait valoir le copropriétaire Francis Boag.

Aussi active dans l’usinage de haute précision, A7 Integration souhaite se faire connaître. « On est beaucoup dans l’aéronautique, mais une portion des activités de l’entreprise est quand même variée, dont dans l’hydroélectricité », souligne l’expert en recherche et développement de l’entreprise, Claudel Therrien.

Les représentants d’Hydro ECI, qui offre les services d’ingénierie des systèmes électriques et informatiques à l’intérieur des centrales hydroélectriques, profiteront pour leur part de l’occasion pour voir la clientèle de l’entreprise.

« Les lieux de rencontre, ce sont ces shows-là. Parce que beaucoup de choses se font par Internet », affirme l’ingénieur électrique, Gilles Roy.

Les projets de modernisation des centrales hydroélectriques en particulier offriraient de belles perspectives et l’occasion est bonne pour la délégation granbyenne de se positionner, affirment ses représentants.