Claude-Paul Pinel, 52 ans, est soupçonné d’avoir commis au moins huit crimes dans la région de Granby. Les policiers estiment qu’il en a perpétré une cinquantaine en Estrie.

Huit crimes commis ici résolus

L’arrestation du quinquagénaire Claude-Paul Pinel dans le cadre l’opération policière Maraudage a permis d’élucider une cinquantaine d’introductions par effraction et de vols en Estrie. Au moins huit crimes commis à Granby, Cowansville et Lac-Brome ont ainsi pu être résolus.

Pinel a récemment été arrêté en lien avec une vague d’introductions par effraction et de vols commis dans des commerces, des cabanons et des résidences, principalement à Sherbrooke. Il est soupçonné d’avoir perpétré une cinquantaine de crimes de cette nature depuis plus d’un an.

L’opération Maraudage, menée par le Service de police de Sherbrooke, a permis de résoudre près de 160 dossiers. La valeur des objets volés au cours de ces cambriolages grimpe à plusieurs dizaines de milliers de dollars. Vingt-neuf personnes ont été arrêtées, dont Claude-Paul Pinel.

L’individu, qui possède de multiples antécédents judiciaires, aurait commis au moins huit de ses crimes dans la région de Granby. Deux d’entre eux ont été commis en juillet dernier chez un distributeur de peinture, rue Boivin et dans un salon de coiffure de la rue Foch. Il a patienté jusqu’à la mi-février avant de sévir à nouveau dans la région.

Le quinquagénaire s’est notamment introduit dans deux salons de coiffure de Granby, le 13 février, soit du côté des rues Denison Est et d’Ottawa. Quelques jours plus tard, il a commis quatre crimes la même journée, notamment dans une remise et un garage situés à deux adresses différentes dans la rue Foch. Il s’est également rendu du côté de Cowansville et de Lac-Brome pour cambrioler des nettoyeurs.

Pinel, 52 ans, demeurera détenu jusqu’à vendredi, alors qu’il doit subir son enquête sur remise en liberté.