Hommage à Denis Grondin

Denis était un homme fidèle en amour comme en amitié. Avec sa mort, une amitié vieille de 45 ans vient de prendre fin. Mais pas le souvenir. Il était un être jovial, farceur, ricaneur, verbomoteur et bon enfant. Avec lui, nous ne nous ennuyions jamais.
Il a été un Granbyen actif dans sa communauté. D'abord comme directeur de l'Office municipal d'habitation pendant 23 ans. En 1990, le gouvernement du Québec l'a reconnu comme meilleur administrateur de HLM au Québec. De 1993 à 1997, il fut conseiller à la Ville de Granby. De plus, il a siégé à plusieurs conseils d'administration, dont la société zoologique de Granby, les villes jumelées et Québec-France, entre autres.
Denis avait ses passe-temps favoris, il aimait la langue française, les jeux de mots, les mots d'esprit et les mots croisés. L'histoire était pour lui une véritable passion, et sa mémoire le servait bien. Il en parlait en abondance avec une étincelle dans les yeux. Que ce soit l'histoire ancienne ou contemporaine en plus de l'histoire du Québec il avait toujours une anecdote savoureuse pour enrichir nos connaissances.
Mais comment rendre justice à Denis sans parler de son nationalisme sincère basé sur ses connaissances historiques et son amour pour le Québec? Avec lui nous avons fondé le Parti québécois dans le comté de Shefford, aujourd'hui Granby, et avons réussi à faire élire en 1976 un premier député du Parti québécois en la personne de Roger Paré.
Ceux qui ont eu le privilège de le côtoyer se souviendront de lui comme d'un homme actif, entreprenant et d'un grand nationalisme.
Pierre et Thérèse Bonin
St-Paul-d'Abbotsford