Pour les férus d’histoire, l’église anglicane de Saint-Paul-d’Abbotsford est un joyau. Malheureusement, le bâtiment patrimonial est en mauvais état.

Héritage Abbotsford a des projets plein les cartons

En 2022, l’église anglicane St.Paul’s aura deux cents ans. Héritage Abbotsford compte souligner cet important jalon avec panache. Et pour mettre le bâtiment en valeur comme il se doit, l’organisme lance ces jours-ci une importante campagne de financement.

« C’est curieux qu’elle soit si peu connue. Elle est tout à fait charmante ! » s’exclame Jean-Marie Bergman, président de l’organisme dont la mission est de préserver le bâtiment classé monument historique. Le lieu de culte du rang de la Montagne est en effet l’une des plus anciennes églises anglicanes en bois du Canada et serait même la doyenne d’entre toutes au pays.

Pour les férus d’histoire, l’église représente l’un des joyaux de la municipalité. Malheureusement, le bâtiment patrimonial est en très mauvais état. « Il y a plusieurs réparations à faire. Les vitraux risquent de s’effondrer. Il faut refaire l’extérieur... », énumère M. Bergman.

L’ampleur de la tâche est telle qu’Héritage Abbotsford estime à un demi-million de dollars la somme nécessaire pour mener à bien tous les travaux nécessaires. Le fait que la restauration d’édifices patrimoniaux est une opération très pointue fait enfler la facture, dit son président.

L’organisme se finance essentiellement à partir des dons de la communauté locale et de partenaires. Il reçoit également des dons de la part de descendants de ceux qui sont enterrés au cimetière anglican. « Et parfois, on reçoit des subventions du ministère de la Culture », ajoute M. Bergman.

« Notre grande ambition, pour le 200e, serait que Patrimoine Canada nous donne un coup de main pour restaurer l’église à la hauteur de ce qu’elle est et de ce qu’elle vaut », dit-il, faisant référence au Fonds des legs, qui finance jusqu’à la moitié du coût de projets communautaires à saveur culturelle ou patrimoniale.

Une fois les travaux réalisés, l’organisme souhaiterait organiser une fête où seraient conviés tous les citoyens, de même que des « invités de marque » des sphères politique, religieuse et artistique. On voit grand. « Dans nos rêves les plus fous, on souhaiterait faire venir l’Archevêque de Canterbury, le plus haut placé dans l’église anglicane », lance M. Bergman, le sourire complice.

« Pourquoi pas ? demande-t-il ensuite. Si on ne le demande pas, on ne saura jamais ! »

Redécouvrir le Hall Fisk
Dans un autre ordre d’idées, Héritage Abbostford caresse depuis un moment le projet de doter le Hall Fisk, qui se situe à un jet de pierre de l’église, d’une salle de bain et de l’alimenter en eau courante. Un rêve qui se concrétisera cette année, et ce, grâce au soutien financier de plusieurs partenaires. Si tout se passe comme prévu, la partie arrière du bâtiment construit au tout début du 20e siècle serait rénovée dès ce printemps.

L’organisme est présentement en appel d’offres pour trouver un archéologue qui certifiera que la construction de la fosse septique n’endommage pas des artefacts susceptibles de se trouver sur le site. « C’est une exigence du ministère de la Culture, afin qu’il nous donne son feu vert. Et la Ville attend le OK du ministère pour nous donner le sien, affirme M. Bergman. On espère que tout ça se fera avant le dégel. »

Par exemple, une écurie avait jadis été érigée tout près de l’église, puis a disparu. « Personne ne sait où exactement elle avait été érigée et aucun document n’en retrace l’emplacement », explique le président.

Une fois qu’on aura terminé les travaux de plomberie, les bénévoles de Héritage Abbotsford souhaiteraient aussi offrir au Hall une inauguration digne de ce nom afin de le faire découvrir ou redécouvrir aux gens de la région. « La finalité, c’est que le hall serve à la communauté », explique M. Bergman.

« Il ne faut pas oublier que ce sont les gens qui ont fondé Saint-Paul qui ont construit ces bâtiments, ajoute le bénévole. Si on souhaite les garder un autre cent ans, il faut en prendre bien soin. »