La Voix de l’Est
La coordonnatrice du CALACS de Granby, Chantal Brassard, indique que l’organisme est prêt à faire face à la hausse de demandes provoquée par le mouvement #MoiAussi.
La coordonnatrice du CALACS de Granby, Chantal Brassard, indique que l’organisme est prêt à faire face à la hausse de demandes provoquée par le mouvement #MoiAussi.

Hausse des demandes au CALACS de Granby

Les remous de la vague #MoiAussi se font sentir au Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Granby­. À l’instar des autres centres du Québec, l’organisme desservant la Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi­ a vu doubler le nombre de demandes lui étant adressées au cours des dernières­ semaines.