Le maire, Pascal Bonin, Laure Prost, directrice financière du Groupe Millet Plastics, Dominique Millet, président, et Patrick St-Laurent, DG de Granby Industriel, ont annoncé l’arrivée de la nouvelle entreprise.

Groupe Millet Plastics s’implante à Granby: un investissement de 15 M $

Le Groupe Millet Plastics s’enracine à Granby. L’entreprise française investira 15 millions $ pour construire une usine dans le nouveau secteur du parc industriel. Une vingtaine d’emplois sera créée pour débuter, a annoncé le président de la nouvelle filiale canadienne, Dominique Millet.

La nouvelle, annoncée jeudi à l’occasion d’une conférence de presse, réjouit l’équipe de Granby Industriel, car elle voit ainsi ses efforts de prospection à l’international entrepris il y a trois ans porter leurs fruits.

Groupe Millet Plastics, qui a un chiffre d’affaires de 67 millions d’euros et compte 330 salariés, est spécialisée dans la fabrication d’emballage en plastique, par la technologie de l’extrusion-soufflage, pour le secteur agro-alimentaire. L’important potentiel de croissance des affaires dans la région a incité l’entreprise, qui étudiait deux localités, à jeter son dévolu sur Granby, a expliqué M. Millet. 

Du même souffle, celui-ci a confirmé que des discussions sont actuellement en cours avec un possible client, un «joueur de renommée dans le secteur de l’agroalimentaire dans l’industrie laitière locale» ; joueur qui ne peut toutefois être identifié pour le moment. 

La nouvelle filiale, Millet Plastique Canada, fera l’acquisition d’un terrain de 280 000 pieds carrés sur la rue Arthur-Danis. La transaction avec la Ville devrait être entérinée lors de la prochaine séance du conseil municipal. Un bâtiment de 60 000 pieds carrés y sera construit. Dans un monde idéal, les nouvelles installations seront opérationnelles à compter d’octobre 2018.

Deuxième phase

Si la présence du Groupe Millet Plastics est nouvelle au Canada, l’entreprise familiale, dont les racines se trouvent dans la région du Jura en France, est néanmoins implantée à Lebanon en Pennsylvanie, aux États-Unis, depuis 2001. Une partie des activités de cette usine sera d’ailleurs transférée à Granby, dans un premier temps, pour desservir le marché canadien. 

Si les pourparlers actuellement en cours avec un potentiel client local se traduisent par la signature d’un contrat, l’entreprise pourrait rapidement créer une vingtaine d’emplois supplémentaires et investir une somme additionnelle de 10 M $ pour l’achat d’équipements, souligne le président de la filiale canadienne.       

Dominique Millet précise que la nouvelle usine de la rue Arthur-Danis fabriquera des flacons de 90 ml à 300 ml, possiblement avec des bouchons, ainsi que de petits pots. Le système de livraison juste à temps est priorisé par l’entreprise.  

Pas un numéro

Avec la présence de fournisseurs de matières premières et d’un bon bassin de sous-traitants, «l’environnement industriel» de la région a aussi contribué à convaincre le Groupe Millet Plastics de s’implanter à Granby, relève M. Millet.

Mais celui-ci ne tarit toutefois pas d’éloges sur les relations que l’entreprise et ses dirigeants ont développées avec l’équipe de Granby Industriel, de même qu’avec le maire de Granby, Pascal Bonin. 

Ce dernier s’est d’ailleurs rendu en France l’an dernier, en marge d’une mission qu’il a réalisée sur les Villes intelligentes, pour rencontrer la famille Millet et visiter ses usines. Une réalité qui est bien différente de celle qui prévaut en France, où les élus ne sont pas aussi accessibles, glisse Dominique Millet. 

«On sent que nous ne sommes pas des numéros. (...) On a aimé être pris en considération, même si on ne crée que 20 emplois dans un premier temps», dit celui qui s’est même déjà engagé à participer à la prochaine édition du Demi-marathon de Granby avec le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent.

Le maire Bonin croit de son côté que l’arrivée de ce nouveau joueur sera un facteur de changement sur le plan de l’esthétisme des contenants. «Ils sont loin devant de ce qu’on est habitué de voir», dit-il. 

D’autres

Le directeur développement industriel chez Granby Industriel, Éric Tessier, a pour sa part souligné que «l’arrivée de Millet Plastique Canada permettra de bonifier l’écosystème agroalimentaire de notre territoire».

«Je pense que c’est le début d’un success-story pour le Groupe qui va peut-être ouvrir les yeux d’autres  [entreprises]. Dans les plus petites villes, on a un service plus personnalisé. On est capable de faire les choses différemment et d’une façon plus fluide que dans les grands centres où on s’y perd un peu parfois», a affirmé Pascal Bonin.