La fumée était bien visible à partir de la route 227, même si le feu est survenu à un jet de pierre de l'autoroute 10.

Grave incendie dans une porcherie

Un violent incendie a complètement ravagé un bâtiment de ferme à Sainte-Angèle-de-Monnoir, samedi matin. 1500 porcs ont péri dans le brasier, mais aucune perte de vie humaine n'est à déplorer.
La longue porcherie d'un étage sise au 178, chemin du Vide se serait enflammée vers 8h45. Un résidant de Sainte-Angèle-de-Monnoir qui passait par là un peu avant neuf heures a été témoin du drame. «Je n'ai pas vu de flammes, mais il y avait vraiment beaucoup de fumée», a-t-il indiqué au journal. «Quand je suis parti de chez moi, j'ai remarqué que le stationnement des pompiers volontaires était plein. Le premier répondant des pompiers arrivait sur les lieux quand je suis passé devant, et il m'a dépassé à toute allure», se souvient-il, ajoutant qu'il a emprunté un itinéraire alternatif pour le retour, de peur que le chemin ne soit entravé par les services d'urgence.
Selon ses dires, la fumée était bien visible à partir de la route 227, même si le feu est survenu à un jet de pierre de l'autoroute 10. À leur arrivée sur les lieux, les sapeurs ont constaté que l'incendie avait pris de l'ampleur. «À mon avis, ça faisait longtemps que ça brûlait, car on n'entendait pas les animaux crier...», se remémore le chef des pompiers de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Kevin Robinson.
À un certain point, une section entière du bâtiment agricole s'est effondrée, scindant celui-ci en deux parties. La grande échelle a également été requise par endroits pour combattre le feu. Heureusement, les sapeurs ont réussi à circonscrire les flammes pour éviter qu'elles ne touchent une annexe qui se trouvait tout près du bâtiment, sauvant du coup 2000 autres porcs. «On essaie de voir le positif dans tout cela», indique M. Robinson.
Tous les détails dans notre édition de lundi