La famille de Jean-François Beaumier et Audrée Michaud s’est laissée prendre au jeu de l’Halloween.

Une Halloween moins flamboyante au Zoo de Granby

Avec le temps doux de samedi, difficile de s’imaginer que l’Halloween­ tombait trois jours plus tard. Au Zoo de Granby, toutefois, des visiteurs costumés le rappelaient­ ici et là sur le site.

La fête n’avait toutefois pas le même éclat que par les années passées. L’absence d’animation et la majorité de personnes qui n’étaient pas déguisées ne donnaient pas la même ambiance survoltée. 

Explication : le Zoo a opté pour une nouvelle approche. En entrevue plus tôt cet automne, le directeur du développement des affaires, Benoit Chabot, expliquait que son mandat était de mettre en valeur les saisons moins achalandées. Le produit d’automne est devenu Noctambule, qui permet aux visiteurs de déambuler à travers les univers de l’Asie et des dinosaures une fois la nuit tombée. 

« L’an passé, je n’avais pas trop bougé les choses avec l’Halloween­, mais cette année on a fait un virage à 180 degrés, on ne thématise plus du tout l’Halloween parce qu’on parle d’automne au Zoo maintenant­ », avait-il indiqué.

Même s’il y avait plus de familles non déguisées que le contraire, quelques adultes et plusieurs enfants ont joué le jeu en personnifiant superhéros, ninjas, princesses, tigres et autres clowns.

« Ça nous a surpris, on pensait qu’il y aurait plus de participation », confie François Beaumier, déguisé en grand explorateur. Sa famille fait partie de celles qui ont tout donné pour se costumer. Sa conjointe, Audrée Michaud, était une mariée de l’espace, tandis que leur fils Étienne était devenu un savant fou et leur fille Rosemarie s’était transformée en petite Mozart.

« On avait le goût d’étirer l’Halloween­ un peu plus, note Mme Michaud. C’est le fun avec les enfants. »

Un groupe de jeunes adultes portant des costumes une pièce particulièrement chauds pour l’occasion attirait aussi l’attention. 

Deux jeunes femmes de ce groupe racontaient, quant à elles, avoir été particulièrement frappées par une famille dont les enfants incarnaient des policiers et les parents, des prisonniers menottés aux poussettes...

Les enfants et les adultes déguisés étaient minoritaires au Zoo de Granby, samedi.

Une nouvelle façon de faire

Le Zoo de Granby avait envoyé une infolettre durant la semaine pour inviter les clients à profiter de la fête de l’Halloween samedi et dimanche et les aviser que bonbons et surprises seraient distribués. « Il n’y avait pas de maison hantée, par exemple, mais on a quand même célébré un peu l’Halloween, indique Élaine Plamondon, directrice des communications du zoo. [...] On a changé un peu des habitudes, mais les gens étaient au rendez-vous. »

Ces dernières années, l’Halloween était la thématique maîtresse durant quatre à cinq week-ends d’automne. 

La nouvelle attraction de soirée a connu un fort succès. Plus d’un millier de visiteurs, en moyenne, ont participé à l’activité Noctambule les vendredis, samedis et dimanches soir. L’objectif était de 1000 personnes par soir.

Le Zoo de Granby fermait ses portes dimanche soir et les ouvrira de nouveau le 26 décembre pour la saison d’hiver.