Grâce à un bras motorisé d’assistance, le Granbyen Jean Dubois pourrait être beaucoup plus autonome.
Grâce à un bras motorisé d’assistance, le Granbyen Jean Dubois pourrait être beaucoup plus autonome.

Un autre Granbyen dans l’attente

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Si le vœu de Frédéric a été exaucé, près d’une trentaine de personnes au Québec figurent toujours sur la liste d’attente de la Fondation Le Pont vers l’autonomie dans l’espoir de recevoir un bras robotisé. Le Granbyen Jean Dubois est du lot.