Les Granbyens pourront suivre l’avancement des travaux de construction du centre aquatique grâce à des caméras qui capteront des images quotidiennes du chantier.

Suivre le chantier du centre aquatique au jour le jour

Les Granbyens pourront suivre de façon quotidienne l’avancement des travaux de construction du centre aquatique au cours des deux prochaines années. Un contrat a été octroyé pour la location de caméras au coût de 38 866 $.

« Ça va permettre aux citoyens de suivre les travaux pratiquement en direct. Une caméra va être installée de façon à voir l’ensemble du site. Elle va prendre plusieurs photos par jour qui vont pouvoir être vues à partir du lien qui sera ajouté sur le site Web de la Ville », a expliqué le directeur du Bureau de projets, Daniel Surprenant. 

Ce dernier précise qu’il ne s’agit pas de caméras vidéo qui diffuseront l’action du chantier en direct, ce qui nécessiterait trop de « bande passante ». Le mandat prévoit plutôt le transfert de 10 à 15 photos par jour et la mise en place d’une interface Web qui permet de naviguer dans les images et de consulter les archives. Des montages vidéo du chantier pourront aussi être réalisés.

Un appel d’offres sur invitation a été réalisé par la Ville pour ce contrat. Deux entreprises ont été invitées à soumissionner : Fingo Productions de Saint-Mathieu-de-Beloeil et Système d’information bâtiment Devisubox de Montréal. C’est cette dernière, qui a également des bureaux en France, où elle est très active, qui a déposé l’offre la plus basse. 

Devisubox affirme sur son site Internet bénéficier d’une expérience de 1500 chantiers et d’une croissance annuelle de 100 % depuis trois ans. 

À l’intérieur aussi

Selon Daniel Surprenant, le système de caméras devrait être mis en fonction dès le début du chantier. Les travaux sur le terrain devraient démarrer entre le 18 et le 25 octobre. 

Éventuellement, des images seront aussi prises à l’intérieur du bâtiment. « On voit rarement ça. Un citoyen ordinaire ne peut pas aller sur le chantier et le visiter. On veut que les gens puissent voir les bassins se construire, les murs se monter, etc. », explique le directeur du Bureau de projets. 

Celui-ci croit que les gens s’intéresseront à cet outil qui leur permettra de suivre les travaux. « C’est un projet particulier, d’une envergure qu’on voit peu souvent à Granby. C’est un bâtiment pour les citoyens. Et je pense que ça va être intéressant à voir », dit M. Surprenant. 

Si elles s’adressent dans un premier temps aux citoyens, ces images pourront également faire office d’archives si la Ville devait par exemple vérifier des livraisons ou savoir à quel moment telle tâche a été réalisée. « C’était identifié dans le devis de l’entrepreneur qu’il y aurait des caméras qui pourraient être utilisées pour la surveillance du chantier », précise Daniel Surprenant. 

Le centre aquatique sera construit sur une portion du parc Dubuc, rue Léon-Harmel, au coût de 33 millions $. La fin des travaux de la nouvelle infrastructure municipale est prévue à l’automne 2019.