Stéphane Pollender — photo alain dion

Intersection Saint-Jacques/Simonds: feux de circulation à revoir

La mise aux normes des feux de circulation situés à l’angle des rues Simonds et Saint-Jacques s’impose pour résoudre certains problèmes de circulation, estime Stéphane Pollender, aspirant conseiller municipal dans le district 5 à Granby.

« C’est un carrefour très achalandé, situé à une des entrées de la ville. Ces feux de circulation devaient être temporaires, ils sont devenus permanents. En plus, il n’y a aucun passage piétonnier. Et il n’y a pas de passage non plus pour la piste cyclable qui est le lien entre deux pistes majeures, la Montérégiade et l’Estriade. La rue est large et elle n’est pas facile à traverser », a relevé M. Pollender. 

Selon lui, l’intersection n’est, de ce fait, pas sécuritaire et les feux de circulation devraient faire l’objet d’une révision. Stéphane Pollender estime par ailleurs que l’enjeu dépasse les limites du district puisque ce secteur de la ville est fréquenté par un important pan de la population qui transite vers le parc industriel. 

Alors que deux de ses adversaires se sont exprimés sur la circulation difficile rue Caron, M. Pollender croit pour sa part que l’intervention qu’il veut prioriser, s’il est élu, permettrait de régler en partie le problème puisque cela inciterait les automobilistes à emprunter davantage la rue Saint-Jacques.

« Actuellement, les gens passent par la rue Caron pour éviter la lumière (de Saint-Jacques et Simonds) et le trafic », calcule-t-il.

Dans la foulée, les feux de circulation à l’angle des rues Cowie et Simonds pourraient également être mis à jour et synchronisés avec ceux de l’intersection voisine, note Stéphane Pollender. 

Le district 5 à Granby est le théâtre d’une lutte à cinq, alors qu’outre Stéphane Pollender, Réjean Choquet, Alain Lacasse, Yves Pronovost et Maria Romano souhaitent aussi s’y faire élire.