Après deux ans comme préfet suppléant, Paul Sarrazin a été élu préfet de la Haute-Yamaska par ses pairs.

Haute-Yamaska: Paul Sarrazin retrouve le siège de préfet

Les élus de la Haute-Yamaska ont nommé, mercredi soir, Paul Sarrazin à titre de nouveau préfet de la Haute-Yamaska. Un retour aux sources pour le maire de Sainte-Cécile-de-Milton, qui avait occupé cette fonction de 2005 à 2009.

L’homme a été élu dès le premier tour d’un vote secret, obtenant 9 voix sur 11, la Ville de Granby disposant à elle seule de quatre voix. Les deux autres bulletins ont été en faveur du maire de Warden, Philip Tétreault, et du préfet sortant et maire de Granby, Pascal Bonin, qui avait pourtant exprimé clairement son intention de se retirer.

« Je n’ai jamais caché mes intentions de redevenir préfet. Le mandat m’intéressait », a fait savoir Paul Sarrazin, qui avait pris soin de tâter le terrain, au cours des derniers jours, auprès de ses collègues maires de Granby, Waterloo, Shefford, Saint-Alphonse-de-Granby, Saint-Joachim-de-Shefford, Roxton Pond et Warden. 

Depuis deux ans, M. Sarrazin assurait une préfecture « bicéphale » avec Pascal Bonin. On lui avait confié le titre de préfet suppléant, avec une rémunération supplémentaire à la clé.

Mercredi, le Miltonnais a assuré qu’il possédait l’expérience, les connaissances et le temps nécessaires pour reprendre le collier et mener à bien les importants dossiers qui reposent sur la table des maires : la révision de l’offre touristique et de l’offre de transport collectif, notamment, mais surtout l’avenir du 142, rue Dufferin.

C’est à cette adresse que sont actuellement situés les locaux de la MRC de la Haute-Yamaska, dans un immeuble loué à la Ville de Granby. Comme rapporté dans La Voix de l’Est de mercredi, un projet de réfection est envisagé depuis l’an dernier. Il y a fort à parier que la MRC deviendra propriétaire du terrain et du bâtiment au cours des prochains mois. 

« Il faut enclencher le processus qui nous conduira à la construction d’un nouveau bâtiment administratif, a laissé entendre Paul Sarrazin. Pour répondre à nos besoins et à ceux de la population. »

Ce dernier souhaite également qu’un plan stratégique triennal ou quinquennal soit élaboré pour guider la MRC dans ses actions et la positionner plus clairement. 

Bref, 2018-2019 sera une période très chargée à la MRC, a résumé le nouveau préfet, en rappelant aussi la mise en place de la collecte de matières organiques (bacs bruns) sur l’ensemble du territoire de la Haute-Yamaska en 2019.

Préfet suppléant

En fait, Paul Sarrazin et Pascal Bonin n’ont fait qu’échanger leurs sièges, mercredi, car celui de préfet suppléant sera désormais occupé par le maire de Granby. 

Sa nomination, proposée par M. Sarrazin lui-même, n’a cependant pas fait l’unanimité. Le maire de Saint-Alphonse-de-Granby, Marcel Gaudreau, a demandé le vote, exprimant plutôt sa préférence pour son collègue de Saint-Joachim-de-Shefford, René Beauregard. Or, les deux hommes ont été les seuls à voter pour cette option.