Les rues Principale et Boivin pourraient-elles devenir à sens unique, chacune dans des directions opposées ?

Des sens uniques au centre-ville de Granby ?

Les rues Principale et Boivin pourraient-elles devenir des sens uniques, chacune dans des directions opposées, qui permettraient de traverser la ville de Granby de façon plus fluide ? L'idée a été lancée par le conseiller municipal Éric Duchesneau sur sa page Facebook d'élu. 
L'idée a été lancée par le conseiller municipal Éric Duchesneau sur sa page Facebook d'élu.
« J'ai fait ça à titre personnel, un peu comme un sondage, pour connaître l'opinion des gens », a fait valoir vendredi le principal intéressé, contacté par La Voix de l'Est
Celui-ci affirme avoir déjà lancé l'idée à ses collègues à la table du conseil, mais ne pas l'avoir présentée de façon officielle. Le projet de réaménagement du centre-ville de Granby, qui fait actuellement l'objet d'un processus de consultation publique, est un bon moment pour réfléchir à une telle option, croit-il.
Mais il pourrait bien être trop tard. Le processus est déjà avancé. L'administration municipale doit rencontrer la population vers la fin du mois d'avril pour lui présenter les meilleures idées émises lors des portes ouvertes tenues en février et cibler les orientations à prendre dans le cadre de ce projet estimé à 15 millions $, dont les deux tiers des coûts sont prévus pour le renouvellement des infrastructures urbaines et les travaux de voirie.
Sur Facebook, le conseiller Duchesneau dit privilégier un sens unique sur la rue Principale en direction est et sur la rue Boivin en direction ouest. « Le sens unique sur ces deux artères permettrait de traverser complètement la ville de Granby dans l'axe est-ouest sur deux voies en ayant les feux (de circulation) presque toujours au vert, car le virage à droite est permis à toutes les intersections, sauf une, sur chacune de ces rues. Ça augmenterait la sécurité et permettrait possiblement d'avoir l'espace nécessaire pour avoir une piste cyclable sur Principale », a écrit Éric Duchesneau. 
Réactions
Cette idée n'est pas nouvelle en soi. L'ex-candidat à la mairie, Denny O'Breham, l'a déjà avancée, notamment en 2009 sur un blogue qu'il tenait afin « d'imaginer le nouveau Granby ». 
Éric Duchesneau affirme qu'il songeait à un scénario semblable depuis 20 ans, dans le secteur du pont Patrick-Hackett, et l'avoir peaufiné avec l'idée de M. O'Breham. Le plan évoqué par le conseiller Duchesneau inclut également que le pont Patrick-Hackett devienne un sens unique en direction sud, tandis que le pont de la Gare, lui, ne permettrait que la circulation en direction nord. 
Cela impliquerait, par conséquent, que la rue Drummond soit aussi un sens unique, mais en direction ouest, de la rue de la Gare à la rue Mountain.
L'idée lancée par le conseiller a suscité près d'une quinzaine de commentaires, plusieurs citoyens étant peu convaincus de la faisabilité de tels changements ou du gain d'efficacité qu'ils pourraient- engendrer.
« Trop de travail à faire pour la réalisation. Ça circule déjà beaucoup dans ce secteur, puis ça coûterait sûrement très cher. Pas envie de voir les taxes augmenter pour si peu. C'est mon opinion », a réagi Sébastien Coutur.
« Où allez-vous diriger les camions ? Le boulevard Boivin sert actuellement de lien vers la route 112. Ce n'est déjà pas drôle de livrer à Granby avec toutes les routes désignées, ne pensez pas que les camionneurs viennent à Granby pour le plaisir ! J'en sais quelque chose », a commenté Jean-Pierre Gagnon.
« L'idée me plaît beaucoup. Pour ce qui est des camions, nous avons de très bons conducteurs à Granby », a renchéri Gisèle Robert.
« Il me semble qu'il y aurait d'autres choses à réviser à Granby », a pour sa part laissé tomber Charles Robert. 
Le maire de Granby, Pascal Bonin, n'a pas voulu commenter vendredi cette idée du conseiller Duchesneau.