Des ambulances ont de nouveau dû être détournées, lundi, de l’hôpital de Granby.

Des ambulances de nouveau détournées à Granby

Pour la deuxième fois en deux semaines, des ambulances à destination de l’hôpital de Granby­ ont dû être détournées vers l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, à Cowansville, en raison du trop fort achalandage à l’urgence de l’établissement du boulevard Leclerc.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie — Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke­ a confirmé en milieu d’après-midi, lundi, que les ambulances étaient déviées vers Cowansville pour tenter de limiter le débordement à l’hôpital de Granby. 

À son plus fort, en milieu de journée, l’urgence du centre hospitalier affichait un taux d’occupation de 175 %, avec 35 civières occupées sur une capacité de vingt. Du nombre, 11 patients se trouvaient à l’urgence depuis 24 heures ou plus, alors que quatre personnes y étaient depuis plus de 48 heures. 

En comparaison, l’urgence de l’hôpital BMP était emplie à 75 % de sa capacité ; quatre personnes étaient sur des civières depuis plus d’une journée et deux attendaient depuis 48 heures ou plus.

Le détournement a été ordonné vers 13 h, lundi, et devrait prendre fin vers huit heures mardi, bien que la situation soit réévaluée d’heure en heure, a fait savoir le département des communications au CIUSSS de l’Estrie­ — CHUS.

Une situation semblable s’était produite il y a deux semaines. À ce moment-là, des ambulances avaient été détournées vers Cowansville ou vers Saint-Hyacinthe­ pendant 24 heures pour pallier le débordement de l’urgence de l’hôpital de Granby. Seuls les patients dont l’état de santé était instable étaient admis à Granby.