La Ville de Granby a prévu investir 300 000 $ en 2018 pour aménager un marché public trois saisons, place Johnson.

Granby: vers un marché public bonifié

La Ville de Granby a prévu investir 1 million $ en 2018 dans ses parcs et terrains de jeux, dont 300 000 $ pour l’aménagement d’un marché public trois saisons à la place Johnson et 150 000 $ pour bonifier les installations du skatepark.

« L’argent est là, mais il reste encore un bon bout de chemin à parcourir dans les deux dossiers », a précisé le maire Pascal Bonin en marge de la présentation du budget et du programme triennal d’immobilisation 2018.

Celui-ci avait déjà annoncé, lors de la dernière campagne électorale, son souhait d’investir dans les installations du marché public, enraciné place Johnson depuis 10 ans. À l’époque, Pascal Bonin avait avancé la somme de 375 000 $, mais ce sont plutôt 300 000 $ qui ont été réservés pour ce projet.  

« J’aimerais beaucoup quelque chose de simpliste, trois saisons. On verra si on a assez d’argent. On voulait au moins commencer le projet et avoir des sous sur la table », fait valoir le maire.

Selon lui, si le projet semble faire l’unanimité, ce sera cependant au conseil d’administration du marché public et à l’organisme Commerce et tourisme Granby et région de valider les besoins et de s’entendre sur ce qui pourrait être fait. Difficile pour l’heure, dit le maire, d’affirmer à quel moment la nouvelle mouture du marché pourrait être mise de l’avant.  

Skatepark

Les amateurs de planche à roulettes avaient par ailleurs appris au début de 2017 qu’ils pourraient profiter d’un autre endroit où exercer leurs prouesses. L’aménagement d’une structure de béton, de type « piscine », à la californienne, avait été annoncé et une enveloppe de 150 000 $ y avait été consacrée. 

L’administration municipale a toutefois rencontré des embûches sur sa route. Le budget initial réservé à ce projet n’est pas suffisant. La localisation pose aussi problème. 

À l’origine, les nouvelles installations devaient être situées non loin de l’actuel skatepark, rue Saint-Urbain, mais de l’autre côté de l’école secondaire l’Envolée. La présence de servitudes souterraines a toutefois compliqué les choses et fait gonfler les coûts, explique le maire. 

Le comité des travaux publics, piloté par le conseiller municipal Éric Duchesneau, se penchera à nouveau sur le projet à partir de janvier, avance Pascal Bonin. Tout sera revu, dit-il, autant l’emplacement que le choix des infrastructures. Même l’option de la « piscine » sera réévaluée. Chose certaine, l’ajout d’une somme supplémentaire de 150 000 $ devrait contribuer à ce que la bonification des installations se concrétise finalement, croit-il. 

Autres projets 

La Ville de Granby prévoit par ailleurs investir 150 000 $ en 2018 pour revamper le parc de la Tannerie, situé à deux pas du barrage du lac Boivin et de la piste cyclable. Comme le barrage fait actuellement l’objet d’un important chantier, le parc en a subi les contrecoups.

« On va investir des sous pour en faire un endroit intéressant. On est près d’une rivière, d’un barrage. Il y a l’écoulement de l’eau. Pourquoi ne pas en faire un endroit un peu plus zen, paisible. On cogite là-dessus », a fait remarquer le directeur général de la Ville, Michel Pinault.  

Le maire Bonin note que les travaux de réaménagement de ce parc seront réalisés, à l’instar du parc Pelletier, par les employés des travaux publics affectés à l’entretien des espaces verts. 

La Ville a par ailleurs prévu investir 150 000 $ pour des aménagements au parc Lachute, situé place de Lachute, et 100 000 $ pour des jeux d’enfants au parc Sweibel, rue des Trois-Pistoles.