Les membres du conseil, dont le maire, Pascal Bonin, et le directeur général de la Ville, Michel Pinault, ont présenté lundi les huit projets porteurs issus de la planification stratégique de la Ville.

Granby présente huit projets porteurs, dont un centre sportif

Une nouvelle étape a été franchie lundi soir dans la foulée de la planification stratégique lancée l’an dernier par la Ville de Granby. Huit projets « porteurs », qui pourraient voir le jour à moyen et à long terme, ont été présentés aux citoyens, lors de la séance du conseil municipal.

Ces projets, parmi lesquels figure notamment l’ajout d’une nouvelle infrastructure, un centre sportif multifonctionnel, ont été détaillés par les élus au début de la rencontre. Pour l’occasion, les membres du conseil municipal se sont déplacés à l’avant de la salle, où chacun a pris la parole à tour de rôle. 

« Nous nous sommes donné ensemble une vision inspirante, porteuse et partagée », a affirmé d’entrée de jeu le maire Pascal Bonin au sujet de la planification stratégique 2018-2022 de la Ville. 

Selon lui, les citoyens sont invités à « s’approprier » les projets, à partager leurs idées, voire à rêver.

Outre un centre sportif multifonctionnel, Granby veut développer des moyens de transport alternatifs pour favoriser le projet « Une famille, une auto ». La Ville aimerait aussi se doter d’une politique de participation citoyenne. 

Le projet « Plus dense, plus naturel » vise pour sa part à protéger les milieux naturels contre l’étalement urbain. Cette volonté s’ajoute à « Plus verte que jamais », soit la révision en cours du Plan vert. 

Aspirations

Il est par ailleurs souhaité avec le projet « Un festival, cinq continents » de favoriser la création de liens multiculturels et multigénérationnels. 

Une plus grande synergie des pôles économique, social, environnemental et du savoir permettra au projet « Prospérons ensemble » de se déployer, souhaite l’administration municipale.

Le projet « À Granby, on fait une différence » permettra à la Ville de créer un climat de travail « participatif et cohésif ».

Chacun des projets sera soutenu par un membre du conseil ainsi que par un ou des représentants de l’administration municipale. 

Le directeur général de la Ville, Michel Pinault, a toutefois précisé que « les titres des projets exposés n’ont l’ambition que d’animer nos aspirations à long terme et de stimuler notre créativité ». « Ils ne représentent aucune finalité d’engagement », dit-il. 

La planification stratégique a été réalisée l’an dernier avec les employés de la Ville, ainsi que des partenaires. Les idées lancées par les citoyens lors des journées portes ouvertes à la Ville ont aussi été colligées, a rappelé Pascal Bonin. « Là, on s’en va vers le public. On va travailler nos projets. On verra. Certains vont lever, d’autres moins. Il y en a peut-être d’autres qui ne sont pas là-dedans et qui vont apparaître. Il ne faut pas se bloquer. Mais on s’est permis de rêver », a fait valoir le maire aux médias au terme de la séance du conseil. 

Travail

Il a également été précisé lundi que les projets s’articulent autour de six principales « aspirations » : soit être une communauté en santé, avoir une communauté activement engagée dans son milieu, placer les milieux naturels au cœur du mieux-être de la collectivité, faire de la diversité une source de richesse, créer de la valeur par la synergie des pôles économique, social, environnemental et du savoir, de même qu’oser, avec les employés, être une organisation enviée. 

Pour le moment, aucun des projets n’a été chiffré. « On n’en est pas là. On veut stimuler la créativité des citoyens et ne pas leur mettre des bâtons dans les roues », dit le maire.

Les présidents de chacun des comités des projets poursuivront le travail d’analyse au cours des prochains mois. Pascal Bonin affirme que Granby sort assurément des sentiers battus avec ce type de démarche. Lui-même participera au travail de chacun des comités afin d’assurer une « cohésion » entre les projets. 

Selon lui, ce n’est toutefois pas demain la veille qu’un centre sportif multifonctionnel verra le jour, s’il suscite l’enthousiasme au sein de la population. Un délai de quelques années est à prévoir, ne serait-ce que pour compléter les étapes préliminaires de l’étude du budget, la réalisation des plans et devis, etc.

La planification stratégique, ainsi que la description des projets, peut être consultée sur le site web de la Ville. Au fil des mois, les plans d’action de chacun des projets seront détaillés et bonifiés, selon Pascal Bonin. 

« Pour la population, c’est une nouvelle façon de voir de notre ville. C’est une façon avant-gardiste. [...] Je pense que Granby ne sera plus jamais pareille après », conclut le maire.