La Ville de Granby accordera une remise de 200 $ aux citoyens qui remplaceront leur vieux poêle à bois par un appareil de chauffage au bois ou aux granules qui répond aux normes environnementales.

Granby offre 200$ pour remplacer les vieux poêles à bois

Alors que le temps froid s’installe lentement, mais sûrement, la Ville de Granby a lancé des démarches pour adopter un nouveau programme de subvention qui prévoit une remise de 200 $ pour le remplacement d’un vieux poêle à bois par un appareil de chauffage au bois ou aux granules neuf.

Cette initiative s’inscrit dans la foulée du plan d’action de la Ville qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, au même titre que le programme « Coupez le moteur » ou encore les cours d’écoconduite offerts aux employés municipaux, souligne le coordonnateur de la division environnement, Serge Drolet.

La subvention offerte aux Granbyens vise le remplacement des appareils de chauffage au bois résidentiels qui ne sont pas certifiés selon la norme EPA ou CSA-B415.1.

Le but recherché, selon Serge Drolet : réduire le nombre de poêles à bois qui émettent des particules fines, nuisibles à la santé cardio-pulmonaire et en bonne partie responsables du smog hivernal.

L’enveloppe budgétaire consacrée à ce programme, qui doit entrer en vigueur à partir de la mi-novembre, est de 25 000 $. Cela permettrait ainsi le remplacement de 125 poêles à bois existants, note M. Drolet. « Ça va sûrement avoir un impact significatif sur la qualité de l’air en hiver », croit-il.

Conditions

Pour que la demande de remise soit admissible, les nouveaux appareils devront être acquis chez un commerçant ayant pignon sur rue sur le territoire de la MRC de La Haute-Yamaska.

Autre condition : aucune nouvelle installation n’est admissible à ce programme. Aussi, les anciens appareils devront être mis hors service et être obligatoirement recyclés. Ils ne pourront pas être réinstallés, souligne Serge Drolet.

Pour l’heure, ce programme est ponctuel, mais s’il devait être prisé, les élus auront à déterminer s’il est inclus dans le budget d’opération annuel, au même titre que le programme de subvention qui prévoit une remise lors de l’achat d’un vélo neuf, usagé ou électrique. Adoptée plus tôt cet été, cette mesure a été tellement populaire qu’une enveloppe supplémentaire de 10 000 $ lui a récemment été accordée.

Autre initiative similaire mise en place en avril dernier, la Ville de Granby rembourse dorénavant 25 % de la facture des citoyens qui font l’achat et l’installation d’une borne de recharge résidentielle pour véhicule électrique, jusqu’à concurrence de 250 $ par borne, pour favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’électrification des transports.