Annoncée le mois dernier, la consultation citoyenne sur le skatepark et l’offre de skate à Granby est maintenant prête à se déployer.
Annoncée le mois dernier, la consultation citoyenne sur le skatepark et l’offre de skate à Granby est maintenant prête à se déployer.

Granby lance une consultation sur le skatepark

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Annoncée le mois dernier, la consultation citoyenne sur le skatepark et l’offre de skate à Granby est maintenant prête à se déployer. Elle se déroulera en trois étapes, à commencer par un sondage en ligne qui pourra être complété entre le 30 novembre et le 3 janvier prochain.

L’exercice vise toutes les personnes (enfants, adolescents, adultes et/ou parents) qui pratiquent ou s’intéressent au skate de même qu’à d’autres sports tels que la trottinette, le BMX ou le rollerblade, a fait valoir la Ville par voie de communiqué vendredi.

«On veut que les jeunes nous parlent des installations actuelles. Ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas, ce qu’ils aimeraient et quels sont leurs rêves par rapport au skate. Bien entendu, nous ne pourrons pas répondre positivement à toutes les suggestions, mais nous nous donnons l’opportunité de bonifier notre offre actuelle en tenant compte de ce qui leur tient à coeur», affirme la conseillère municipale membre du comité de participation citoyenne et responsable du dossier jeunesse, Julie Bourdon.

Lors d’une entrevue en octobre dernier, le maire Pascal Bonin avait souligné que les projets extérieurs seront priorisés, car ils sont plus faciles à réaliser à court terme. Les coûts d’aménagements d’installations intérieures sont très élevés, avait-il fait valoir.

Autres étapes

À la suite du sondage, un café-citoyen virtuel, baptisé «Consul’Skate», se déroulera le 14 janvier 2021. Le maire Bonin, qui se définit comme un «ex-skateur», doit y prendre part. Les personnes intéressées à participer à ce café-citoyen pourront le signifier dans le sondage en ligne, accessible à granby.ca/skatepark.

L’événement permettra aux participants de partager et d’échanger afin d’aider l’équipe responsable du projet à bonifier les pistes retenues.

La participation d’enfants de moins de 14 ans sera encadrée par des balises, souligne le chef de la section des politiques à la Ville, Éric Goudreau. Les parents sont néanmoins invités à compléter le sondage avec leurs enfants.

Un comité des usagers sera mis en place, dans un troisième temps, afin d’établir un plan plus complet.

Cette première consultation citoyenne s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique d’information, de consultation et de participation citoyenne, adoptée en octobre dernier. Cette dernière est issue de la planification stratégique 2018-2022 de la Ville.