François Bonnardel

Granby joindra l’Estrie avec ou sans Brome-Missisquoi

Que ce soit avec ou sans la MRC de Brome-Missisquoi, celle de la Haute-Yamaska joindra la région administrative de l’Estrie dès 2019. Et pour François Bonnardel, pas question de troquer le nom de l’Estrie pour Cantons-de-l’Est.

Le député de Granby, ministre responsable de l’Estrie et ministre des Transports du Québec, François Bonnardel souhaite que ce projet d’agrandissement de l’Estrie se concrétise rapidement. La MRC de la Haute-Yamaska qui comprend notamment la ville de Granby pourrait appartenir à la région de l’Estrie dès 2019.

À lire aussi: Bonnardel pressé de joindre l’Estrie [VIDÉO]

Et si l'Estrie devenait les Cantons-de-l'Est?

« Granby est prête. La MRC a donné son aval. Les préfets de l’Estrie sont prêts à nous accueillir. Il reste à franchir les dédales administratifs », mentionne François Bonnardel en entrevue à La Tribune.

Ce dernier a entrepris des discussions avec sa députée-collègue de Brome-Missisquoi Isabelle Charest pour que cette MRC se joigne aussi à ce mouvement de la Montérégie vers l’Estrie.

« Même si Brome-Missisquoi décide de ne pas suivre, ça n’empêchera pas la MRC de la Haute-Yamaska de se joindre à l’Estrie. Je suis un gars de consensus. J’ai dit à ma collègue Isabelle Charest que je pensais que la région de l’Estrie serait encore plus forte avec les deux MRC. On verra leur décision », affirme M. Bonnardel.

Plusieurs directions régionales de l’Estrie dont les transports, la santé et le tourisme ont notamment intégré la région de l’Estrie.

« La décision est prise depuis longtemps. Nous étions à cheval entre l’Estrie et la Montérégie. Il reste à peu près juste l’éducation. On chapeaute des organismes communautaires qui sont sous notre égide et qui doivent aller chercher du financement du côté de l’Estrie et du côté de la Montérégie », indique M. Bonnardel.

Ce dernier affirme que la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation connaît ce dossier et que le processus se déroulera de façon convenable.

« Tout le monde est prêt. On se sent beaucoup plus estriens que du côté de la Montérégie depuis plusieurs années. Nous sommes partie prenante de l’Estrie », signale M. Bonnardel.

SANTÉ

Concernant le Centre mère-enfant du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, François Bonnardel assure que le projet est « sur les rails. »

« Nous sommes à finaliser d’attacher les derniers points pour faire une annonce bientôt. Il n’y a pas d’inquiétude à y avoir concernant ce projet », assure M. Bonnardel qui signale qu’une annonce pourrait être faite au début de 2019.

Fervent défenseur de stationnement abordable dans les hôpitaux alors qu’il était dans l’opposition, François Bonnardel n’a pas changé son fusil d’épaule une fois rendu au gouvernement.

Il proposait que les deux premières heures soient gratuites et que le tarif maximal soit fixé à 7 $ par jour.

« Je l’avais dit bien avant la campagne électorale. On se rend compte qu’il y avait eu des abus. C’est un engagement que nous avions pris. Ça va faire partie des points à attacher. Comme responsable de l’Estrie, je vais avoir mes mots à dire, mais ça relève de ma collègue à la santé », indique le ministre responsable de l’Estrie.

Depuis son entrée en fonction, François Bonnardel a déjà pris le temps de rencontrer la direction du CIUSSS de l’Estrie-CHUS pour discuter de multiples dossiers.