Granby en bref

Aide financière et prix à la hausse

Trois entreprises industrielles profiteront d’une aide financière de la Ville de Granby. Finition Carrier a droit à une aide à la relocalisation de 31 950 $. L’entreprise, qui doit augmenter sa capacité de production, déménagera ses installations de la rue Martin au 780, boulevard Industriel, un secteur jugé plus approprié pour ce type d’activités. Les PME Moovinv et la distillerie La Chaufferie auront pour leur part droit à une aide discrétionnaire  de 10 000 $ pour la première et de 20 000 $ pour la deuxième. Dans les deux cas, les promoteurs s’engagent à remettre la totalité de la somme, s’ils devaient déménager leur entreprise à l’extérieur de Granby d’ici cinq ans. Les élus ont par ailleurs fixé un nouveau prix de vente, jugé plus concurrentiel, pour les terrains industriels de la Ville. Celui-ci sera dorénavant de 1 $ le pied carré, peu importe le type d’industries. Cela remplacera la grille, difficile à appliquer, qui prévoyait des prix variant entre 0,50 $ et 2 $ le pied carré, selon le type d’entreprise et l’emplacement du terrain. Le prix de vente de certains terrains, vendus à court terme, pourrait néanmoins être inférieur à 1 $, car certaines discussions étaient déjà en cours, a-t-il été souligné lors de la séance du conseil. 

Réfection de toitures

Les toitures de l’hôtel de ville et du centre sportif Léonard-Grondin feront l’objet de travaux de réfection cet été. Un contrat de 648 406 $ a été accordé, lors de la dernière séance du conseil, à Lacasse et fils, Maitres Couvreurs, de Sherbrooke. Celui-ci s’est révélé être le plus bas soumissionnaire. La Ville avait reçu trois autres soumissions pour ces travaux. Selon le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie, les coûts estimés étaient inférieurs au montant du contrat accordé. Une somme de 150 000 $, non budgétée, sera ainsi puisée à même le surplus de la Ville. Les bassins de la toiture des glaces A et B du centre sportif auraient atteint leur fin de vie utile et des infiltrations d’eau ont été observées. « Ils n’avaient pas été faits lors de la réfection de l’aréna, il y a quelques années », a précisé le maire Pascal Bonin, lors de l’octroi du contrat. À l’hôtel de ville, des travaux seront réalisés pour restaurer des bassins de la partie avant de la toiture, afin de prolonger sa durée de vie.