Granby en bref

Faucardage: demande pour 2018
La Ville de Granby souhaite réaliser de nouvelles activités de faucardage dans le lac Boivin en 2018 pour en retirer, sur une certaine superficie,  les plantes aquatiques qui y prolifèrent. Les élus ont accepté de mandater le coordonnateur en environnement, Serge Drolet, afin qu'il présente une nouvelle demande en ce sens au ministère de l'Environnement.
La Ville a fait l'acquisition d'un faucardeur l'an dernier. Depuis, 28 tonnes de plantes aquatiques ont été retirées du lac en 2016 et 19 tonnes en juillet 2017. Une nouvelle opération est prévue ce mois-ci. La Ville souhaite ainsi assurer l'accès au plan d'eau, tout en améliorant l'aspect esthétique du lac.
«Le lac cette année est d'une beauté qu'on n'a pas vue depuis des décennies. L'opération faucardage a eu un effet impressionnant», a commenté le maire Pascal Bonin, lorsque ce point a été adopté à l'occasion d'une séance extraordinaire du conseil. Marie-France Létourneau
Rapiéçage mécanisé: plus de travaux
Les travaux de rapiéçage mécanisé prévus en 2017 ayant été complétés et réalisés pour un montant inférieur aux prévisions budgétaires, les élus de Granby ont convenu d'affecter le solde résiduel de 250 600 $ à des travaux supplémentaires.
Résultat: une nouvelle liste de rues, où des travaux s'imposent, a récemment été approuvée par le conseil municipal.  Du rapiéçage mécanisé sera ainsi réalisé sur la rue Simonds (des rues Le Corbusier à Cyprien St-Pierre), Martinet (d'Hirondelle à Promenade), Joseph-Dion (de la route 112 à la rue Lise), Lise (de Grande-Ligne au cul-de-sac) et Irwin (des numéros civiques 163 à 341). Marie-France Létourneau