Sophie Foisy, coordonnatrice MADA de Granby, a présenté les projets étudiés pour la politique des aînés, lors d'une consultation publique tenue pendant le Samedi matin du maire Bonin.

Granby consulte ses aînés

La Ville de Granby a profité de la rencontre du Samedi matin du maire Bonin pour tenir une consultation sur la politique des aînés. Les principaux intéressés ont été invités à remplir un sondage et à participer à une activité interactive pour permettre de cibler les idées les plus populaires.
«Les meilleurs experts, c'est vous, a fait savoir Patrice Faucher, directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire. On n'a pas la prétention de parler pour vous. On veut vous offrir un environnement et une vie de qualité.»
Munis d'autocollants de couleur, les participants pouvaient identifier les idées qui leur plairaient le plus et le moins. Le plancher de danse extérieur et couvert, par exemple, a moins plu. Pour le rendre plus attrayant, la trentaine d'aînés présents ont suggéré de le rendre plus polyvalent, par exemple en y offrant des cours de yoga doux, en y tenant des parties de bingo ou même des activités intergénérationnelles.
Les gens consultés ont apprécié la proposition d'un circuit par et pour les aînés, où des tours touristiques, culturels, historiques ou patrimoniaux pourraient être organisés non seulement pour les Granbyens, mais aussi pour attirer les touristes. On suggère également d'organiser des circuits incluant les municipalités voisines.
La Ville souhaiterait également alléger la réglementation concernant les maisons bigénérationnelles, notamment sur le plan du zonage, et créer des jardins collectifs pour les aînés. À cela, certains ont ajouté l'idée qu'il y ait des jardins collectifs dans la cour des résidences de retraite. Le laboratoire informatique d'accompagnement et la maison des aînés pourraient être jumelés, ont suggéré des participants, en plus d'être complémentaires à l'Université du 3e âge et aux cours donnés par la FADOQ.
Toutes les suggestions ont été prises en note par la coordonnatrice MADA (Municipalités amies des aînés), Sophie Foisy.
Les plus et les moins
Pour conclure la matinée, le maire Pascal Bonin a invité les participants à nommer les éléments négatifs ou à améliorer à Granby. Le trafic et la congestion dans les rues de la ville lors des périodes de pointe au Zoo de Granby ont été montrés du doigt, une fois de plus. Un problème complexe, selon M. Bonin, considérant que le boulevard David-Bouchard est de juridiction provinciale. Une citoyenne a suggéré qu'une portion du boulevard soit élargie à quatre voies plutôt que deux. Le problème de trafic autour du pont Patrick-Hackett est sur le point d'être réglé, a annoncé M. Bonin, sans préciser comment.
L'augmentation du tarif préférentiel pour les aînés et de l'âge minimal pour en bénéficier, qui est passé de 50 à 65 ans, ont aussi été critiqués. Parmi les points positifs, la vitalité du centre-ville a été soulignée, de même que les marchés publics.
D'autres consultations seront organisées au cours de l'année et permettront d'aboutir à un plan d'action.