Granby accueillera un marathon en 2019 organisé par l’équipe du Demi-marathon de Granby.

Granby aura son marathon

La Voix de l’Est a appris que l’OBNL qui chapeaute l’organisation du Demi-marathon de Granby (DMG) ajoutera l’épreuve reine de 42,2 km au programme de l’année prochaine. L’événement devrait ainsi attirer davantage de sportifs à la recherche de défis tout en restant un événement grand public.

Bien qu’il reste encore quelques détails à fignoler, le coordonnateur de l’organisme Courses thématiques, Éric Fleury, confirme qu’un parcours de 42,2 km s’ajoutera à l’offre d’épreuves de 21, 10, 5, 2 et 1 km déjà existante.

« Ça sera incroyable ! s’exclame Éric Fleury. Le parcours débute vers la ville, ensuite on embarque sur les pistes cyclables. On contourne le lac Boivin puis on se dirige vers le parc de la Yamaska et on en fait le tour. »

L’organisation qui gère la course s’est entendue avec la Sépaq pour que les coûts d’entrée du parc soient compris dans l’inscription au marathon.

Les employés du parc donneront également un coup de main aux organisateurs du côté de la logistique. « Ils connaissent mieux l’endroit et seront les meilleurs pour intervenir en cas de pépin », explique le coordonnateur de la course.

Des bourses comprises entre 1000 et 2000 $ seront remises aux gagnants du marathon.

Les trajets de 10 et de 21 kilomètres seront également modifiés pour diminuer la distance sur le réseau routier et favoriser la course sur la piste cyclable. L’impact sur la circulation sera ainsi diminué et la gestion logistique sera simplifiée pour les organisateurs.

Les familles auront également leur place lors de l’événement, rassure Éric Fleury. En fait, ce nouveau format risque même de favoriser davantage les sportifs amateurs et ceux qui souhaitent profiter du site du parc Daniel-Johnson en famille puisque les départs des courses de 10 kilomètres et moins se feront en après-midi. Il sera toujours possible de participer aux courses (à l’exception du marathon) à pied, mais cette fois les départs à la marche se feront une dizaine de minutes après le départ des coureurs.

L’événement se déroulera le 6 octobre, soit une semaine plus tard que les précédents.

Nouveau nom

L’événement risque également de changer de nom avec l’ajout d’un marathon, prévient Éric Fleury. « Comme pour le marathon SSSQ à Longueil, on aimerait trouver un partenaire qui voudrait s’engager avec nous pour aider à faire rayonner l’événement. »

Courses thématiques procédera ainsi au dévoilement officiel de l’annonce du marathon d’ici quelques semaines, certains éléments restant à préciser.

Tour du lac Brome

Bien que la formule du Tour du lac Brome — qui célébrait son 40e anniversaire en 2018 — ait prouvé son efficacité, Courses thématiques aimerait continuer à faire évoluer l’événement.

L’organisme étudie actuellement la possibilité d’ajouter une épreuve de course de sentier plus longue. « Ce serait une sorte de préparation pour le Bromont Ultra », explique Éric Fleury, qui rappelle que rien n’est encore officialisé pour la prochaine édition.

L’équipe chargée de l’organisation du Tour du lac Brome a également été nommée « Organisation de course à pied de l’année » par la Fédération québécoise de l’athlétisme.