Une vingtaine de pompiers sont intervenus sur les lieux de la fuite de gaz naturel. Ils ont porté assistance à Gaz Métro qui s'est chargé de colmater la fuite.

Granby : évacuation après une fuite de gaz

Une importante fuite de gaz survenue lors de travaux d'excavation a mobilisé de nombreux pompiers et membres de l'unité d'urgence de Gaz Métro, hier à Granby. Une centaine de résidants et de travailleurs ont été évacués. Plus de deux heures ont été nécessaires afin de colmater la fuite.
«J'étais en bas et la cloche de l'alarme s'est mise à sonner», raconte Joanne Daigle, l'une des 85 employés de l'entreprise Services G&K, une buanderie industrielle située à quelques pas seulement de la fuite de gaz naturel survenue sur la rue Saint-Hubert.
L'évacuation de la bâtisse s'est aussitôt mise en branle. «L'évacuation a été très rapide. Ça a pris une minute, une minute 20 (secondes)», décrit Daniel Arhire, directeur de l'entreprise. Les travailleurs étaient si près de la fuite qu'ils l'entendaient, dit-il. Une odeur était également perceptible dans l'air.
En plus des employés de la buanderie industrielle, des résidants du secteur ont également été évacués. Personne n'a été incommodé. Ils se sont tous regroupés dans un stationnement où des membres du Service d'aide aux sinistrés de l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska ont été dépêchés. Ils ont notamment offert café et couvertures.
Réduire tout risque
Un large périmètre de sécurité a été établi par les pompiers et les policiers. Des tronçons des rues Saint-Hubert, York et Saint-Jean étaient interdits à toute circulation. «On a ensuite mis une ligne de protection», explique Pierre Lacombe, directeur du Service des incendies de Granby, en précisant qu'une vingtaine de pompiers ont été mobilisés.
Des employés de l'unité d'urgence de Gaz Métro ont été dépêchés sur place. Un tuyau de trois pouces a été endommagé par une pelle mécanique, ce qui a provoqué la fuite. Selon les informations recueillies par les pompiers, un entrepreneur effectuait des travaux pour raccorder une nouvelle bâtisse au réseau d'égout et d'aqueduc de la Ville.
Avant de procéder au colmatage de la fuite, les intervenants ont fait appel à Hydro-Québec pour interrompre l'alimentation électrique et ainsi, éviter tout risque de déflagration qui aurait pu être provoquée par un arc électrique, explique M. Lacombe.
Des employés des travaux publics de Granby ont été mis à contribution pour creuser le sol afin de mieux localiser le tuyau endommagé. La fuite a été colmatée vers 11 h 15, soit deux heures et demie après le début de l'incident.
Avant de permettre la réintégration des résidences et entreprises à proximité, les pompiers se sont assurés qu'il n'y avait aucune présence de gaz et que l'environnement était sain et sans risque, explique Patrick Normandin, technicien en prévention des incendies à la brigade granbyenne.
 
Tous les détails dans notre édition de jeudi