La terre aurait glissé sur une soixantaine de mètres.

Glissement de terrain au Mont Sutton

En plus de forcer la fermeture de plusieurs pistes au Mont Sutton, la température printanière a provoqué là-bas un glissement de terrain, au pied du télésiège numéro trois, le 25 décembre. Selon un témoin, une plaque de terre d'environ 23 mètres de largeur s'est affaissée sur une soixantaine de mètres.
La boue a traversé la route au bas de la pente et se serait rendue jusqu'à un plan d'eau. Le skieur s'inquiète d'une éventuelle aggravation de l'affaissement et que celui-ci se rende jusqu'aux installations, considérant que des sportifs pourraient glisser sous les télésièges. «Ils devraient fermer toutes les pistes qui passent sous le télésiège no3», suggère-t-il. Selon Chloé Payen, coordonnatrice aux communications pour le Mont Sutton, ces pistes sont déjà fermées en raison de la température inopportune aux sports de glisse. L'organisation minimise l'ampleur de l'affaissement. Mme Payen parle d'une plaque de boue de 15 mètres qui a simplement glissé vers l'un des stationnements, qui était alors désert.
«Ce sont des choses qui arrivent rarement, surtout quand on a de la neige, c'est encore plus rare. C'est sûr que la température a joué. C'est vraiment plus cosmétique qu'autre chose, assure-t-elle. Tout est sous contrôle.» Une équipe s'est chargée de s'assurer qu'il n'y avait aucun danger relié à ce glissement de terrain.
Le télésiège à proximité est fermé depuis quelques jours déjà et la zone est éloignée du télésiège numéro deux, le seul ouvert en ce moment. Une plaque de terre s'est détachée de la montagne du Mont Sutton, le 25 décembre, en raison de la température.