Carole Lebel compte poursuivre sa carrière en tant que mentor et gestionnaire de projets, notamment en environnement.

Gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi: la Régie s’entend avec son ex-directrice générale

La Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) s’est entendue avec son ancienne directrice générale Carole Lebel.

Selon une source interne à la régie, une entente hors cour aurait été signée à la fin octobre. Celle-ci étant confidentielle, il n’a toutefois pas été possible d’en connaître les détails.

Mme Lebel était en poste depuis janvier 2015. Jointe par La Voix de l’Est vendredi, celle-ci a confirmé cette information, sans dévoiler le contenu de l’entente qui met fin à 18 mois de litige entre la RIGMRBM et sa gestionnaire. « C’est un beau moment. Je suis très contente, toute cette histoire a été un revers difficile », s’est contentée de dire la principale intéressée.

Le président de l’organisme et maire de Bedford, Yves Lévesque, se dit lui aussi heureux de l’entente. « Les deux parties sont satisfaites ; maintenant, on peut passer à un autre appel », a-t-il commenté alors qu’il se trouvait en Floride.

L’an dernier, La Voix de l’Est rapportait que la directrice générale de la RIGMRBM était en congé de maladie depuis mai 2017, à la suite d’une rencontre préparatoire du comité exécutif de la régie où M. Lévesque aurait critiqué son travail devant les maires de Cowansville, Dunham et Farnham.

Mme Lebel avait par la suite déposé une plainte pour harcèlement psychologique, qui a été retirée dans le cadre de l’entente à l’amiable, a confirmé M. Lévesque.

Le président de la RIGMRBM et maire de Bedford, Yves Lévesque, se dit satisfait de l’entente.

Selon plusieurs sources, les relations entre le président et la gestionnaire étaient tendues en raison de leurs façons de travailler divergentes.

En décembre, les administrateurs de la régie avaient résolu de mandater leur procureur pour entamer des négociations pour officialiser le départ de Mme Lebel.

Puis, en février de cette année, cette dernière a été licenciée après une résolution unanime du conseil d’administration, avait confirmé M. Lévesque.

Fière de son bilan

Carole Lebel avait alors l’intention de contester son renvoi. Avec le recul, l’ex-directrice générale ne retournerait pas en arrière. « Au départ, j’ai dit que je voulais rester, mais maintenant, je préfère me retrouver dans un milieu où je peux m’épanouir », a-t-elle confié au journal.

Mme Lebel compte poursuivre sa carrière en tant que mentore et gestionnaire de projets, notamment en environnement.

Carole Lebel a profité de son entrevue avec La Voix de l’Est pour saluer les employés de la régie, qui selon elle font un travail remarquable. « Je suis fière d’eux et de ce que nous avons accompli », a-t-elle indiqué, soulignant au passage sa satisfaction d’avoir guidé le conseil d’administration vers une planification stratégique ayant mené au développement du compostage dans Brome-Missisquoi, qui s’est déployé cette année.

David Rumsby occupe depuis quelques mois la direction générale de la RIGMRBM.