L’implantation du bac brun a permis de détourner des tonnes de matières du site d’enfouissement.
L’implantation du bac brun a permis de détourner des tonnes de matières du site d’enfouissement.

Gestion des matières résiduelles : un bon bilan pour 2019

Le bilan 2019 en gestion des matières résiduelles est encourageant en Haute-Yamaska. Alors que, l’année précédente, 49,3% des matières avaient été mises en valeur, cette fois, la performance atteint 59,7%.

Déposé lors de la récente séance du conseil des maires de la MRC, ce portrait positif est principalement attribuable à l’implantation du bac brun sur tout le territoire de la Haute-Yamaska — 4835 tonnes de matières organiques ont été collectées en 2019 — et à la popularité grandissante des deux écocentres, qui ont enregistré 90 478 visites et 11 357 tonnes de déchets récupérées, en augmentation de 8%.

Tout cela fait en sorte que les citoyens ont déposé 20,2% moins d’ordures à la poubelle qu’en 2018. Cela équivaut à une baisse d’achalandage de 454 camions-bennes au site d’enfouissement.

Pour le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, ces résultats confirment l’importance de l’engagement des citoyens. «Je suis très fier de constater que la population continue de faire équipe avec la MRC afin d’adopter les comportements les plus responsables de l’environnement et de minimiser notre empreinte écologique », a-t-il déclaré.

Le recyclage fait toutefois du sur-place dans la région. De 9683 tonnes amassées en 2018, la quantité a grimpé d’à peine 0,3% pour atteindre 9713 tonnes l’an dernier.

La MRC explique ce phénomène par la baisse de la production de journaux et de revues, ainsi que par la réduction de certains types d’emballages.

Le bilan complet est disponible pour consultation sur le site genedejeter.com, sous la rubrique Information.

Ouverture des bureaux

Par ailleurs, les employés de la MRC retourneront progressivement au travail dans les locaux du 142 Dufferin, à Granby, à compter du mardi 14 juillet.

Les citoyens auront accès à l’édifice sur rendez-vous seulement. Pour réduire les risques de propagation, l’organisme demande néanmoins à la population de contacter le personnel par courriel (voir le site Internet Haute-yamaska.ca) ou par téléphone (450 378-9975), si cela est possible.

Les personnes autorisées à entrer devront se conformer aux strictes mesures sanitaires en vigueur.