Réjean Genest avait été élu en 2011, profitant de la vague orange qui avait déferlé sur le Québec et permis au NPD de faire élire 58 députés dans la province.

Genest se retire de la vie politique

Réjean Genest ne sera pas de la prochaine élection fédérale à l'automne ni de l'investiture. Le député néo-démocrate de Shefford tire sa révérence. Il a annoncé la nouvelle à ses collègues politiciens hier au caucus national.
Selon nos sources, l'annonce a été très émouvante pour l'équipe du NPD. M. Genest a eu droit à une ovation debout de plusieurs minutes pour le remercier du travail accompli. Le Granbyen désire passer plus de temps avec sa famille.
La nouvelle arrive le jour même de l'annonce de l'entrée en politique de Claire Mailhot, qui brigue l'investiture dans Shefford pour les néo-démocrates. Il avait été impossible, mardi, de connaître la décision de M. Genest.
Pour le moment, même si les intéressés sont là, personne d'autre n'a achevé le processus pour se porter candidat. Mme Mailhot est donc seule dans la course pour le moment.
Rappelons que M. Genest avait été élu en 2011, profitant de la vague orange qui avait déferlé sur le Québec et permis au NPD de faire élire 58 députés dans la province. Il avait alors délogé le bloquiste Robert Vincent en récoltant 51% des voix.
M. Genest n'a pas voulu accorder d'entrevue à La Voix de l'Est hier pour discuter de son retrait de la vie politique.