Le mois de mars est consacré à la prévention des fraudes. Près de 500 Québécois ont été victimes d’une fraude par hameçonnage en 2017.

Gare aux arnaques sur le web

La fraude par hameçonnage a fait près de 500 victimes au Québec en 2017. Les pertes financières liées à ce type de fraudes sur internet ont grimpé à plus de 6,5 millions de dollars l’année dernière. Les policiers consacrent donc le mois de mars à la prévention des fraudes.

La campagne nationale se déroulera sous le thème Personne n’est à l’abri de la fraude. Le vol et les fraudes d’identité, les fraudes par cartes de paiement, la contrefaçon de billets de banque et les fraudes de paiement en trop et de paiement urgent seront notamment abordés pour l’occasion.

Les policiers veulent rappeler aux citoyens que les fraudeurs usent d’une variété de stratagèmes pour manipuler leurs victimes. Ils misent habituellement sur la méconnaissance et la vulnérabilité des gens qu’ils ciblent, mais aussi le sentiment d’urgence et la pression pour arriver à leurs fins.

La valeur des pertes financières liées aux fraudes sur internet est d’ailleurs en hausse. Elle est passée de 4,9 millions de dollars en 2016 à 6,5 millions en 2017. Le Centre antifraude du Canada affirme que l’hameçonnage est le type de fraude ayant fait le plus de victimes sur internet en 2017 au Québec, soit 478. Quotidiennement, 80 000 personnes en sont victimes dans le monde.

À l’occasion du mois de mars, consacré à la prévention de la fraude, les policiers distribueront un livret 3D aux citoyens. Celui-ci aborde la question de la détection, de la dénonciation et du découragement. Les citoyens sont par ailleurs invités à signaler tout acte frauduleux à la police.

Les policiers de la Sûreté du Québec dans Rouville iront de leur côté à la rencontre des commerçants pour leur prodiguer des conseils de prévention.