«C’est gênant pour le Québec d’entendre des histoires d’horreur comme celle-là», a affirmé François Legault.
«C’est gênant pour le Québec d’entendre des histoires d’horreur comme celle-là», a affirmé François Legault.

Garçon martyrisé à Granby : «C’est gênant pour le Québec», déplore Legault

Hugo Pilon-Larose
Hugo Pilon-Larose
La Presse
La classe politique a unanimement dénoncé jeudi la maltraitance subie par un jeune garçon de 17 ans de Granby, martyrisé par sa mère, alors que sa situation avait été signalée plusieurs fois à la DPJ. «C’est gênant pour le Québec d’entendre des histoires d’horreur comme celle-là», a affirmé François Legault.

Le premier ministre a affirmé que le gouvernement va «tout faire ce qui est possible d’être fait pour protéger les enfants, protéger les jeunes, s’assurer que ça n’arrive plus».

Québec attend entre autres dans les prochains jours le dépôt d’un rapport préliminaire de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse présidée par Régine Laurent.

Cette histoire d’horreur est survenue sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie avant que la DPJ ait été mise sous tutelle, en mars dernier. Le ministre délégué à la Santé «Lionel Carmant est déjà en train de réformer toute la DPJ», a précisé M. Legault, ajoutant que Québec «a déjà ajouté du personnel» pour aider à traiter les signalements reçus.

Lire la suite du texte sur le site web de La Presse