Le propriétaire d’un garage incendié l’automne dernier veut faire progresser l’enquête policière en offrant une récompense financière.

Garage incendié par une main criminelle: le propriétaire offre 5000 $

Le propriétaire d’un garage situé à Brigham qui a été incendié par une main criminelle veut faire progresser l’enquête policière. Il propose une récompense de 5000 $ à la personne qui fournira des informations menant à l’arrestation du ou des responsables.

« J’ai mis une récompense pour inciter peut-être les gens à s’ouvrir un peu, explique Michel-André Fortin, le propriétaire du garage incendié situé sur le chemin Décelles. J’essaie de régler le problème. Tant que personne n’ouvrira la bouche pour dire des choses qui n’ont jamais été dites, l’enquête va tout simplement se terminer là. »

Le crime a été perpétré dans la nuit du 22 au 23 septembre dernier alors que M. Fortin était à l’extérieur du pays.

Caméras de surveillance

Des caméras de surveillance installées sur sa propriété lui ont permis de voir un individu qui se glisse derrière le garage, puis qu’un incendie éclate peu de temps après. « On a été appelé par une voisine pour nous dire que notre garage avait brûlé, raconte M. Fortin. Depuis le début, je savais que ce n’était pas un incendie ordinaire, que c’était de type criminel. »

La victime a fait part de ses soupçons aux policiers qui ont pu visionner les images des caméras de surveillance deux semaines après l’incendie, à son retour de l’étranger, ce qui a confirmé la présence d’un individu près du garage.

Le garage et son contenu — un tracteur, des remorques, des équipements de jardinage et de coupe de bois, etc. — sont une perte totale. M. Fortin estime les dommages à plus de 200 000 $. Le tracteur à lui seul vaut environ 90 000 $.

Ce n’est pas la première fois que M. Fortin est la cible d’un acte criminel, raconte-t-il. Il y a quelques années, c’est son cabanon qui avait été incendié.

« Je veux que le crime arrête parce que ça fait quelques fois qu’on subit des choses », dit l’homme qui affirme avoir été victime d’un règlement de compte, sans toutefois dévoiler le mobile.

Le citoyen demande aux personnes qui possèdent des informations de les transmettre aux policiers de la Sûreté du Québec dans Brome-Missisquoi au 450 266-1122.