Un premier appel d’offres a été lancé pour la construction du futur poste de la Sûreté du Québec à Waterloo.
Un premier appel d’offres a été lancé pour la construction du futur poste de la Sûreté du Québec à Waterloo.

Futur poste de la SQ à Waterloo: un premier appel d’offres lancé

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le projet de construction d’un nouveau poste de police de la Sûreté du Québec en Haute-Yamaska a récemment franchi une nouvelle étape. La Société québécoise des infrastructures (SQI) a lancé un premier appel d’offres dans le but de retenir les services professionnels en ingénierie, en génie mécanique et en architecture.

«Le projet est sur les rails, confirme Martin Roy, porte-parole de la SQI. On est en appel d’offres pour les services professionnels. Quand ils seront retenus, il faut prévoir un an pour la réalisation des plans et devis.» Les offres doivent être déposées au plus tard le 16 septembre à 15h.

Rappelons que la construction du nouveau poste de police a obtenu le feu vert dans le cadre du projet de loi 61 du gouvernement du Québec favorisant la relance économique de la province, tel que rapporté par La Voix de l’Est en juin.

Le poste actuel, devenu trop à l’étroit, est actuellement situé dans le même immeuble que celui occupé par l’hôtel de ville de Waterloo.

Pour l’instant, le terrain sur lequel sera bâti le nouveau poste n’est pas connu. Chose certaine, le quartier général des policiers de la SQ de la Haute-Yamaska restera à Waterloo. Une promesse d’achat a été présentée pour un terrain situé sur la route 241, face à la rue Fortin, avait fait savoir en juin Louis Verhoef, le DG de la Ville.

Lorsque les plans et devis seront prêts, la Société ira à nouveau en appel d’offres pour l’étape des travaux de construction. Une fois que l’entrepreneur sera retenu, deux ans seront nécessaires afin que le poste soit terminé. La Société prévoit donc une livraison du bâtiment à l’été 2023.