Le futur centre aquatique de Granby sera pourvu de sept espaces de stationnement réservés au covoiturage.

Futur centre aquatique: le covoiturage sera favorisé

Le covoiturage sera favorisé au futur centre aquatique de Granby. Sept espaces de stationnement seront réservés à cet effet. Une mesure qui s’inscrit dans la foulée de la certification LEED visée pour le bâtiment.

« Dans le cadre de cette certification, notre bâtiment doit être écoénergétique, mais il doit aussi diminuer l’empreinte d’utilisation », explique le chef de la division aquatique à la Ville de Granby, Pascal Boivin.

Aux cases de stationnement pour le covoiturage, s’ajouteront quatre espaces pour les véhicules électriques, dotés de deux bornes de recharge pouvant alimenter deux voitures à la fois, ainsi que des supports à vélo, relève M. Boivin.

« C’est un test. On va voir si ça fonctionne bien. On souhaite, par exemple s’il y a des gens qui se voient chaque mercredi au bain libre et qui restent dans le même secteur, qu’ils aient le goût de voyager ensemble. En mettant des cases pour le covoiturage et en en faisant la promotion, ça va peut-être inciter les gens à faire leur part. Et c’est bon pour l’environnement », dit pour sa part le directeur du bureau de projets à la Ville, Daniel Surprenant.

Pascal Boivin précise qu’un babillard sera installé à l’intérieur du centre aquatique afin que les gens puissent y inscrire leurs besoins ou offres de transport. La Ville collabore déjà avec la plateforme Covoiturage Granby (www.granby.covoiturage.ca).

Pour l’heure, le centre aquatique sera le premier bâtiment municipal à avoir ce type d’espaces de stationnement. « Si c’est un bon incitatif et que les gens les utilisent, ça pourrait être quelque chose à ajouter à différents bâtiments. Le conseil municipal décidera aussi si les prochains bâtiments neufs seront (certifiés) LEED. Il y a beaucoup de choses qui viennent avec ça. Cette mesure en est une », renchérit Daniel Surprenant.

Structure
Amorcée en octobre dernier, la construction du centre aquatique, situé sur une portion du parc Dubuc, près du centre sportif Léonard-Grondin, va d’ailleurs bon train, selon le directeur du bureau de projets.

Le bâtiment prend de plus en plus forme, alors que l’installation de la structure d’acier à l’étage a commencé cette semaine. « C’est tout le squelette du bâtiment qui est monté. On ne fait plus juste du béton. L’objectif, c’est que tout soit fermé pour l’hiver, parce qu’il y a beaucoup de travaux à l’intérieur », explique-t-il. La nouvelle installation, construite au coût de 33 millions de dollars, dont 20,5 millions sont assurés par une contribution conjointe des gouvernements provincial et fédéral, devrait être prête à l’automne 2019. Mais la première session officielle d’activités qui y sera offerte est prévue en janvier 2020.

L’endroit, qui pourra accueillir 600 personnes à la fois, sera entre autres pourvu de trois bassins, deux intérieurs (récréatif et entraînement) et un extérieur. Tremplins, parcours d’obstacles aquatiques, glissade et jeux d’eau y auront aussi leur place.