Une importante fuite de gaz sur la rue Taylor, à Waterloo, a nécessité l'évacuation des occupants d'une dizaine de résidences, lundi matin, vers 7h45. 

Fuite de gaz à Waterloo

Une importante fuite de gaz sur la rue Taylor, à Waterloo, a nécessité l'évacuation des occupants d'une dizaine de résidences, lundi matin, vers 7 h 45. Le tuyau d'un diamètre de 4 pouces a été endommagé par une pelle mécanique.
Éric Sévigny, directeur général de la municipalité, indique que la fuite a été colmatée vers 10 h 15 et que les gens ont pu réintégrer leur demeure. Pendant que les services d'urgence étaient sur place, une dizaine de ces personnes se sont installées dans la salle du conseil de l'hôtel de ville, tandis que d'autres ont été reçues par leur famille.
«Les pompiers sont intervenus en premier, ont procédé à l'évacuation et mis en place le périmètre de sécurité, raconte M. Sévigny. Les employés de Gaz Métro sont arrivés très rapidement sur les lieux. Ils devaient fermer la conduite pour laisser le gaz s'échapper et procéder à la réparation.»
La rue est en reconstruction, alors qu'on y remplace égouts et aqueducs, et qu'on y refait trottoirs et asphalte. Ce genre d'incident arrive plutôt fréquemment, même si les ouvriers ont des plans des installations souterraines.
«Le problème est qu'on ne sait jamais à quelle hauteur la conduite a été mise, observe M. Sévigny. Souvent, la conduite de gaz est installée après que la rue soit faite. Les plans ne sont pas exacts. On est en mesure de localiser la conduite, mais c'est au niveau de la profondeur qu'on ne peut pas. Ce sont des tuyaux qui ne résistent pas à une pelle mécanique.»