Olivier Chagnon (au centre), entouré de l’animateur Louis-Félix Germain-Béland (à gauche) et du journaliste et chroniqueur sport Olrik Arnold lors du lancement de Fréquence HV, en février.
Olivier Chagnon (au centre), entouré de l’animateur Louis-Félix Germain-Béland (à gauche) et du journaliste et chroniqueur sport Olrik Arnold lors du lancement de Fréquence HV, en février.

Fréquence HV affiche de bons résultats

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
La pandémie n’a pas fait fuir les auditeurs de la radio étudiante de l’école secondaire de la Haute-Ville à Granby, au contraire.

Fréquence HV a annoncé mercredi des «résultats impressionnants» pour sa première saison en ondes sur Internet. Selon son hôte virtuel Radio King, la jeune station a rejoint 4500 auditeurs entre février et mai.

«On a de beaux premiers résultats, on est super contents», indique l’artiste et animateur Olivier Chagnon, qui a démarré et supervise cette initiative par amour de la radio et de son ancienne école secondaire. «On a été capable de se retourner de bord.»

Envoye à maison

À la fermeture des écoles, à la mi-mars, les collaborateurs les plus expérimentés — Louis-Philippe Gibson et Louis-Félix Germain-Béland — ont continué le travail à domicile, animant chacun une émission avec l’apport de la journaliste Rosemarie Bergeron.

La musique a pris le relais le reste du temps, toujours avec Olivier Chagnon à la mise en ondes. Ce dernier souligne que MM. Gilbson et Germain-Béland ont vécu «des expériences inoubliables» en interviewant, à leurs émissions respectives et par visioconférence, des personnalités artistiques et sportives bien connues des adolescents.

Claudia Bouvette, Rosalie Bonenfant, Roseline Filion et Adamo (le rappeur québécois et non le crooner français, comme l’a d’abord cru l’auteur de ces lignes) figurent parmi leurs invités.

«Ils se sont vraiment investis, c’était leur bonbon de la semaine», dit M. Chagnon. «Ce furent des moments magiques et forts en émotions», ajoute Louis-Philippe Gibson par voie de communiqué. Leurs entrevues sont accessibles via la chaîne Youtube de Fréquence HV.

Été et retour

Pré-confinement, l’émission la plus écoutée fut CLIC, animée par Renaud Gagnon et Rosemarie Bergeron, qui a cumulé 2950 auditeurs. Après un dernier rassemblement en ondes le 5 juin, Fréquence HV est devenue entièrement musicale pour l’été, présentant au moins un succès estival par heure tout en respectant un quota de musique francophone.

Sera-t-elle de retour en septembre? Olivier Chagnon le souhaite, mais «ça va dépendre de comment ça va se passer» côté COVID-19. «C’est très flou en ce moment», dit-il.

L’idéal serait que l’équipe bénéficie d’un local plus grand pour continuer d’animer ensemble tout en respectant la distanciation. Leur studio attitré, à l’école de la Haute-Ville, étant relativement exigu.

Avec son format unique de radio étudiante diffusée sur internet en téléchargeant l’application Fréquence HV, il s’agit d’un projet «rassembleur» et «qui dynamise le milieu de vie» étudiant, dit M. Chagnon.