Le député Denis Paradis a pu constater les travaux réalisés au parc Paul-­Goodhue en compagnie du maire de Frelighsburg, Jean Lévesque.

Frelighsburg: cure de jeunesse pour le cœur du village

Le député libéral Denis Paradis a terminé sa tournée de subventions du PIC 150, vendredi, en allant constater les travaux réalisés au parc Paul-Goodhue, à Frelighsburg, grâce à l’aide du fédéral reçue l’an dernier.

Vitalité Frelighsburg a reçu une subvention de 61 810 $, ce qui représentait la moitié de la facture pour d’importants réaménagements au parc de la rue Principale. « On trouve ça de toute beauté ce qui a été fait ici au cœur du village », a laissé savoir M. Paradis.

« Le parc était tout croche, se souvient le maire Jean Lévesque. On a refait un nivellement et on a relocalisé les jeux des enfants qui étaient à l’avant du pavillon. On a donc recréé un nouveau stationnement et on a protégé l’aire de jeu avec une clôture. On a aussi ramené les jeux de pétanque. On a tout centralisé pour que la population soit ensemble. »

Le but avoué était de réunir toutes les tranches d’âge de la population en un même lieu. On y trouve ainsi les deux terrains de pétanque, les jeux pour enfants, dont de nouveaux modules, le terrain de volleyball de plage, celui de soccer et un dernier de baseball. Il y a également la patinoire en hiver. Les lampadaires ont par ailleurs été réorientés pour bien éclairer les lieux en soirée.

Les citoyens sur place ont souligné qu’il s’agit du cœur du village. L’école et la garderie sont à proximité, si bien que l’endroit est fort occupé durant les belles journées comme celle de vendredi.

« On avait un autre beau projet de pavillon couvert pour ramener le marché fermé et la Foire bio paysanne équitable au parc, mais vu qu’on est en zone inondable... On ne dit pas qu’on lance la serviette, mais ça va être compliqué de négocier avec le ministère de l’Environnement du Québec, confie M. Lévesque. Ils ont des balises très sévères, d’après ce qu’on comprend. Ce qu’on avait comme but était de construire un toit au-dessus de la patinoire, ce qui nous aurait sauvé beaucoup de travaux de déneigement. »

Le pavillon serait dépourvu de murs, mais pourrait abriter les kiosques lors des jours de marché.

Autres annonces
Par ailleurs, la Maison d’hébergement jeunesse Espace vivant Living Room s’est vue confirmer une aide financière de 33 475 $ de la part du ministère de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada. Denis Paradis en a fait l’annonce, vendredi matin, au nom du ministre Jean-Yves Duclos.

L’argent provient de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance et permettra l’embauche d’une ressource pour offrir un service post-hébergement aux jeunes clients de l’organisme.

Enfin, M. Paradis a annoncé une subvention de 2100 $ à Loisirs de Stanbridge East pour les célébrations de la fête du Canada. Cette annonce a été faite au nom de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.