Le Granbyen Mamadou Ly s’expose à un total de dix chefs d’accusation, soit cinq pour fraude de moins de 5000 $ et cinq pour vol de moins de 5000$.
Le Granbyen Mamadou Ly s’expose à un total de dix chefs d’accusation, soit cinq pour fraude de moins de 5000 $ et cinq pour vol de moins de 5000$.

Fraude sur les réseaux sociaux: Mamadou Ly comparaît

Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est
Un jeune homme de 19 ans, arrêté vendredi dernier par le Service de police de Granby à propos d’une série de fraudes commises à l’endroit de mineurs sur les réseaux sociaux, a été rencontré par les enquêteurs et a comparu par voie téléphonique. Le Granbyen Mamadou Ly s’expose à un total de dix chefs d’accusation, soit cinq pour fraude de moins de 5000 $ et cinq pour vol de moins de 5000 $.

Le malfaiteur a été remis en liberté. Il sera de retour en cour le 9 juillet pour la suite des procédures.

Lors de la perquisition à son domicile vendredi dernier, des éléments de preuve liés aux fraudes ont été trouvés, indique Marc Farand, porte-parole du Service de police de Granby.

Carnet de chèques volé

Rappelons que le suspect avait en sa possession un carnet de chèques volé. Il avait d’ailleurs lancé un appel sur les réseaux sociaux — Facebook, Instagram et Snapchat — invitant les gens «qui voulaient se faire de l’argent rapidement» à communiquer avec lui, rapporte M. Farand.

Le suspect de Granby, connu des policiers, a ensuite remis ces chèques à des personnes mineures pour qu’elles les encaissent dans leur compte et effectuent un retrait d’une partie du montant.

Les chèques ont ensuite été refusés par les institutions bancaires, puisqu’ils avaient été rapportés volés, et les victimes ont essuyé une perte financière.

L’enquête suit son cours.