Un appartement de la rue Assomption a été visité par les policiers jeudi matin.
Un appartement de la rue Assomption a été visité par les policiers jeudi matin.

Frappe policière dans un appartement de Granby

Les policiers de Granby, assistés par des membres du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec, sont débarqués dans un appartement de la rue Assomption, tôt jeudi matin. Deux hommes soupçonnés de s’adonner à du trafic de drogue ont été arrêtés. Plusieurs substances illicites ont également été saisies.

Des informations transmises par le public en février dernier laissaient croire aux policiers que du trafic de stupéfiants avait lieu dans un appartement occupé par un homme de 47 ans. 

L’enquête menée par l’escouade ACCES-Cannabis du Service de police de Granby a finalement permis aux agents de perquisitionner l’endroit jeudi. Les policiers soupçonnaient la présence d’armes dans le logement. Ils ont donc demandé l’assistance du groupe tactique d’intervention. 

Les policiers ont saisi plusieurs stupéfiants, soit près de 400 comprimés de méthamphétamine, près de 400 comprimés de médicament sous ordonnance, dont des opiacés, une petite quantité de cannabis et 70 grammes d’une poudre blanche qui devra être analysée pour en connaître la nature. 

Le quadragénaire, qui était présent sur les lieux, a été appréhendé. David Morin a été accusé de possession de méthamphétamine dans le but d’en faire le trafic et de trafic de stupéfiants. 

Un autre individu âgé de 57 ans, qui vit dans le même appartement, a aussi été arrêté plus tard en matinée. Claude Duguay est accusé de possession de méthamphétamine. 

Au terme de leur comparution, ils ont été remis en liberté pour la suite des procédures.