Les policiers de Granby ont mené trois perquisitions à trois adresses différentes, jeudi après-midi.

Frappe policière à Granby: trois perquisitions et une arrestation

Les policiers de Granby espèrent avoir mis fin à des activités de vente de stupéfiants en perquisitionnant trois appartements, jeudi. Différentes substances illicites ont été saisies et une femme âgée de 45 ans a été arrêtée.

Les agents sont notamment débarqués dans un appartement de la rue St-Jacques, juste en face du cégep, vers 13 h. 

Au même moment, d’autres policiers sont intervenus dans un logement de la rue Barr.
À cette adresse, ils ont procédé à l’arrestation d’une femme âgée de 45 ans. Il n’a pas été possible de savoir jeudi si des accusations seraient déposées contre elle. 

Pendant la perquisition menée chez la quadragénaire, les policiers ont recueilli des informations qui les ont conduits dans un autre immeuble locatif de la rue Barr, après avoir obtenu un mandat de perquisition. 

Un maître-chien de la Sûreté du Québec a également participé à l’opération. 

Les trois adresses sont soupçonnées d’être des points de vente de stupéfiants. Des informations transmises par le public ont mené à l’ouverture d’une enquête policière qui s’est conclue par les perquisitions réalisées jeudi. 

Des comprimés de méthamphétamine, ce qui ressemble à du GHB, et plusieurs objets servant au trafic de la drogue ont été saisis, selon un bilan provisoire présenté par le Service de police de Granby. Un bilan complet doit être dévoilé vendredi.