Six hommes et une femme ont été arrêtés lors d’une opération policière réalisée­ jeudi à Granby et Waterloo.

Frappe policière à Granby et Waterloo

Sept arrestations. Trois perquisitions. Saisie de stupéfiants. Les policiers de Granby croient avoir mis fin à des activités de trafic de drogues qui avaient lieu non seulement à Granby, mais également dans d’autres villes de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi.

La frappe policière réalisée jeudi découle d’une enquête amorcée en novembre dernier à la suite d’informations transmises par le public. « Elles concernaient un suspect qui alimentait plusieurs points de vente à Granby, mais également dans d’autres villes de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi », explique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Le suspect visé dans cette affaire, un Waterlois âgé de 42 ans, a été arrêté sur la route dans le secteur du lac Boivin à Granby par les membres du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec.

L’équipe de policiers spécialisés est également intervenue dans une résidence de la rue Foster à Waterloo. Une femme âgée de 22 ans et quatre hommes, soit deux âgés de 25 ans et deux de 30 ans, ont été arrêtés à cette adresse. Seule la femme n’est pas connue des milieux policiers.

Un Granbyen de 62 ans, lui aussi connu des milieux policiers, a été arrêté dans son logement de la rue York. Son appartement a également été fouillé par les agents.

Une troisième adresse, située dans la rue de Bastogne à Waterloo, a fait l’objet d’une perquisition.

Des comprimés de méthamphétamine, du cannabis, des équipements servant au trafic de stupéfiants et de « bonnes sommes d’argent » ont été saisis, selon un bilan provisoire fourni par les policiers jeudi soir.

Tous les suspects ont été interrogés. Ils devaient être remis en liberté au terme de leur interrogatoire et devront comparaître à une date ultérieure.

L’opération orchestrée par la police de Granby s’est déroulée en collaboration avec la SQ de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi, ainsi que l’Escouade régionale mixte. Le maître-chien de la SQ a également participé aux perquisitions.

Sixième opération
L’opération policière menée jeudi est la sixième à être réalisée par les policiers de Granby depuis le 1er février. La série de saisies de drogues a débuté dans un logement situé à l’intersection de l’avenue du Parc et de la rue du Centre, une adresse qualifiée de « dépanneur » de drogues.

Puis, des appartements de la rue Principale et du boulevard Fortin ont été visités par les policiers. Une maison de chambres de la rue des Pins et une autre du côté de la rue de L’Assomption s’ajoutent à la liste des endroits perquisitionnés.

Ces opérations ont permis l’arrestation d’au moins six suspects.