Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont mené deux perquisitions en matière de stupéfiants à Farnham, dont une à cette résidence de la rue Bérard, jeudi matin.

Frappe policière à Farnham: quatre arrestations et de la drogue saisie

Les policiers de la Sûreté du Québec ont réalisé deux perquisitions en matière de stupéfiants, jeudi matin à Farnham, notamment dans une résidence où ils n’en étaient pas à leur première visite. De nombreux stupéfiants ont été saisis et quatre personnes ont été arrêtées.

Deux adresses, l’une située sur la rue Bérard, et une seconde sur la rue St-Vincent, ont été visitées par les policiers du poste de la SQ Brome-Missisquoi, assistés par les membres du groupe tactique d’intervention. Un maître-chien a également participé à l’opération qui a mobilisé une quinzaine d’agents et d’enquêteurs.

Des comprimés de méthamphétamine, du GHB, du crack, des cigarettes de contrebande, plus de 560 grammes de cannabis illégal, plus de 800 $ et deux armes prohibées ont été saisis. 

Deux femmes âgées de 24 et 38 ans ont été arrêtées. Elles comparaîtront jeudi au palais de justice de Granby. La plus jeune faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour un dossier antérieur, tandis que la deuxième a des antécédents en matière de stupéfiants. 

Deux hommes de 23 et 26 ans ont également été appréhendés. Ils sont libres jusqu’à leur comparution.

Adresse connue

La résidence située sur la rue Bérard n’est pas étrangère aux policiers. Ce n’est pas la première fois qu’ils doivent y intervenir. Une perquisition avait été menée au printemps dernier par le Service de police de la Ville de Montréal dans le cadre d’une enquête sur une série de vols de guichets bancaires. 

Un groupe criminel avait réussi à empocher 300 000 $ en volant une quinzaine d’appareils installés dans des stations de métro, des cinémas et des institutions bancaires. 

L’enquête policière avait conduit le corps de police montréalais à cette résidence de Farnham. 

Au final, l’opération s’était soldée par l’arrestation de cinq hommes et de deux femmes. Deux armes à feu, des outils et environ 5000 comprimés de speed avaient aussi été saisis.