Les amoureux de la langue française pourront la célébrer à l’occasion de la Semaine de la francofête, du 18 au 25 mars, à Granby. Une multitude d’activités ont été annoncées en conférence de presse.

Francofête 2018: musique, jeux et exposition

Les amoureux de la langue française auront une multitude d’occasions pour la célébrer lors de la Semaine de la francofête, du 18 au 25 mars, à Granby. Des activités autant en chansons, en poésie qu’en cuisine sont proposées à celles et ceux qui veulent célébrer la langue de Molière.

« On veut célébrer notre amour de la langue française, a souligné Luc Perron, président de l’Association Québec-France-Haute-Yamaska, qui a dévoilé la vaste programmation jeudi en conférence de presse. Notre langue française est tellement riche, est tellement belle. »

La semaine dédiée à la francophonie prendra son envol lors d’une soirée mettant en vedette France Arbour et Jo-Ann Quérel, sous le thème «À vous de choisir».

Le duo a sélectionné 12 chansons, 20 poèmes et huit pièces de théâtre. Toutes des oeuvres en français qu’elles interpréteront seule ou à deux, au foyer du Palace, le 18 mars à 13 h.

« C’est le public qui va choisir. Nous donnons les titres, mais pas les acteurs », explique Mme Arbour. Le coût est de 10 $ par personne.

Les passionnés de la musique pourront découvrir des artistes de la relève lors de soirées en formule 5 à 7 organisées en collaboration avec le Festival international de la chanson de Granby, toujours du côté du foyer du Palace.

« Le Festival veut prendre soin de l’avenir de la chanson francophone », affirme Érick-Louis Champagne, directeur général adjoint du Festival et coordonnateur du réseau national des Galas de la chanson.

Des demi-finalistes seront entre autres sur scène. Céleste Lévis et Myriam Arseneau ouvriront la série de spectacles le 19 mars, alors que Joey Robin Haché et Mélodie Spear leur succéderont le lendemain.

Ce sera au tour de Chloé Lacan de monter sur scène, le 21 mars. La dernière soirée fera place à Raton Laveur et Marc-Antoine Beaudoin.

Un forfait à 20 $ pour les quatre soirées, du 19 au 22 mars, est proposé.

Cuisine, scrabble et exposition
La francophonie se transportera jusque dans les cuisines du Provigo de la rue Saint-Jude — où des chefs se succéderont pour proposer, au coût de 5 $, des démonstrations culinaires et dégustations — chaque jour du 19 au 23 mars, de 13 h 30 à 14 h 30.

Les amoureux des mots seront servis à souhait à l’occasion de la dictée trouée et de jeux linguistiques, le 25 mars à 13 h, au café étudiant du Cégep de Granby.

L’établissement d’enseignement organisera d’ailleurs plusieurs activités à l’occasion de la Semaine de la francophonie, notamment en berçant les oreilles de leurs étudiants avec de la musique francophone.

Ceux qui aiment jouer avec les mots sont conviés à une partie de scrabble duplicate au Centre culturel France Arbour, le 22 mars à 19 h, au coût de 5 $.

À cette programmation s’ajoute un souper gastronomique chez Plumet, en présence de l’auteur Richard Gougeon, le 24 mars ainsi qu’une exposition de Gougeon et Jacques Prévert présentée à la bibliothèque Paul-O.-Trépanierde Granby dès la semaine prochaine.

Bref, ce ne sont pas les propositions qui manquent pour célébrer la Semaine de la francophonie.

Tous les détails de la programmation se trouvent au www.regionalehauteyamaska.com.