L’ex-cycliste de haut niveau et femme d’affaires bromontoise Katy St-Laurent est la porte-parole de la 10e Marche/Course au profit de la Fondation Au Diapason.

Fondation Au Diapason: un événement, de nombreux objectifs

La désormais traditionnelle Marche/Course au profit de la Fondation Au Diapason revient pour une 10e année. Les organisateurs de l’événement, qui aura lieu le 5 mai dans les sentiers multifonctionnels de Bromont, espèrent attirer 700 participants afin d’amasser 300 000 $. Cette somme permettrait ainsi de franchir le cap du million de dollars recueillis dans le cadre de la première année de la campagne majeure de financement, qui culminera en 2020.

C’est sous le thème « Je marche pour le million » que la 10e mouture de l’événement phare de la maison de soins palliatifs a été lancée, mercredi. « On mobilise les communautés de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska. Les entreprises, les fondations et les particuliers [sont invités] à mettre sur pied des activités de financement de leur choix pour atteindre ce million le 5 mai », a mentionné en point de presse Marie-Josée Filteau, directrice générale de la Maison Au Diapason.

« L’objectif est ambitieux, a concédé Mme Filteau, mais nécessaire pour le maintien de la gratuité des soins offerts à la Maison. » De fait, la lumineuse résidence empreinte de quiétude accueille chaque année 150 patients qui vivent leurs derniers moments entourés de leurs familles. De plus, l’organisation offre annuellement 5000 accompagnements à des proches de gens en fin de vie. 

L’argent amassé sera réinjecté dans plusieurs projets, qui seront dévoilés au cours des mois à venir. L’agrandissement de la salle à manger de la Maison, au coût de 150 000 $, en fait partie. L’ajout de services à la population est aussi au programme. 

Trois parcours

Chaque équipe de 10 personnes qui souhaite boucler un des trois parcours doit amasser 2000 $. Il est aussi possible de s’inscrire seul en récoltant 200 $. Par ailleurs, les tracés seront les mêmes que par le passé. Les participants pourront ainsi opter pour une marche de 10 km, de 6,5 km ou de 3,5 km. 

Des circuits de course de 11 km, de 6,5 km ou de 3,5 km sont également au programme. Le point de départ sera l’aréna de Bromont et les parcours convergeront vers la Maison Au Diapason.

Une fois qu’ils croiseront le fil d’arrivée, les participants pourront prendre part à une foule d’activités : massage sur chaise, atelier de technique de yoga, pour n’en nommer que quelques-unes. Il sera aussi possible de pédaler pour obtenir un savoureux smoothie. « Vraiment, ce sera un événement haut en couleur », a promis Mme Filteau.

De son côté, le président de la Fondation Au Diapason, Luc Harbec, a lancé un appel à « agrandir le cercle de participation » en enjoignant des proches à se joindre au mouvement pour la cause. 

« Croire à la vie »

L’ex-cycliste de haut niveau et femme d’affaires bromontoise Katy St-Laurent sera porte-parole de cette 10e Marche/Course. Elle n’a pas hésité une seconde à accepter la proposition de Marie-Josée Filteau. « J’ai le privilège d’avoir été demandée auprès d’enfants et d’un ami en soins palliatifs. Ça me touche d’être ici parce que c’est important. Du jour au lendemain, on ne sait pas quand on aura besoin d’un endroit comme la Maison Au Diapason », a indiqué en point de presse la présidente de l’entreprise de vêtements KSL.

Participer à l’événement sera pour elle une façon de « croire à la vie, tout en pensant à ceux que l’on aime. »

Bénévoles recherchés

La contribution d’une centaine de bénévoles sera nécessaire pour permettre à l’événement du 5 mai de se dérouler rondement. Or, des dizaines de bénévoles font aussi la différence en épaulant les gens accueillis Au Diapason, leurs proches et l’équipe médicale de la maison de soins palliatifs. Johanne Boyer est du nombre depuis 2011. 

La femme de 54 ans a par ailleurs livré un vibrant témoignage à propos de son implication au sein de l’organisation. « Soigner le corps répond aux premiers besoins de l’être humain. Ça lui donne sa valeur et sa dignité. J’y crois beaucoup, a-t-elle confié. [...] Investir mon énergie dans une cause et dans un but qui fait du sens pour moi, c’est un ingrédient de mon bonheur. Assurément que la Maison Au Diapason y contribue grandement. »

Tous les détails de l’événement sont disponibles au lamarcheaudiapason.com